À l'approche des 100 000 décès liés au Covid-19, Emmanuel Macron pourrait s'adresser aux Français

À l'approche des 100 000 décès liés au Covid-19, Emmanuel Macron pourrait s'adresser aux Français©Panoramic
A lire aussi

publié le lundi 12 avril 2021 à 19h59

La France déplore près de 99 000 morts du Covid-19 depuis un peu plus d'un an, et le début de la crise sanitaire qui frappe le monde entier. Selon RTL, Emmanuel Macron pourrait s'adresser aux Français lorsque le seuil des 100 000 décès sera franchi.

Voilà plus d'un an que la pandémie de Covid-19 fait des dégâts considérables aux quatre coins du monde. La situation sanitaire est toujours dramatique en France qui enregistre près de 99 000 morts, lundi 12 avril. Selon les informations de RTL, Emmanuel Macron pourrait s'adresser aux Français lorsque le seuil des 100 000 décès sera atteint. Si la forme n'est pas encore connue, cette prise de parole pourrait malheureusement arriver très rapidement, puisqu'entre 200 et 250 morts sont à déplorer chaque jour en moyenne dans l'Hexagone. Face à diverses critiques au sein de la population et notamment sur une certaine indifférence envers les personnes qui ont succombé au Covid-19, l'exécutif ne veut pas donner l'impression qu'il abandonne les victimes.


"Une douleur immense et beaucoup de colère"

En effet, le chiffre de 100 000 morts est symbolique, détaille RTL. Le chef de l'État et les ministres, dans leurs différentes interventions, évoquent régulièrement la tristesse des familles de victimes qui ont perdu un ou plusieurs proches. "Faisons très attention à nos morts. Derrière chaque mort, il y a une douleur immense et beaucoup de colère", précise un ministre cité par RTL, avec l'idée sous-jacente de la nécessité de rendre des comptes à la population. À titre de comparaison, à l'échelle européenne, le Royaume-Uni compte 127 000 décès liés au Covid-19, 114 000 en Italie, 78 500 en Allemagne, 76 000 en Espagne ou encore 58 000 en Pologne.

La France s'est engagée dans "une troisième voie", un confinement de nouveau type, avec des restrictions, mais une certaine souplesse, notamment sur les déplacements en extérieur. Pour l'instant, les effets ne sont pas encore visibles. La barre des 6 000 personnes en réanimation approche à grands pas, et chaque jour, il y a toujours entre 30 000 et 35 000 nouveaux cas. Alors, dans ce contexte, l'exécutif chercherait à préparer les esprits, précise RTL, et en même temps, selon la formule consacrée, montrer que les victimes ne sont pas oubliées. Avec des objectifs cruciaux : l'accélération de la campagne de vaccination avec, à l'heure actuelle, 11 millions de Français ayant reçu au moins une dose, mais aussi la nécessité de ne pas rater le déconfinement tant attendu par des millions de personnes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.