A Carcassonne, dans la caserne du colonel Beltrame, un hommage poignant

A Carcassonne, dans la caserne du colonel Beltrame, un hommage poignant

Minute de silence de ses collègues gendarmes en l'honneur du Colonel Arnaud Beltrame dans la caserne de Carcassonne mercredi 28 mars

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 28 mars 2018 à 13h31

Près d'une centaine d'hommes et de femmes se sont rassemblés mercredi dans la cour de la petite caserne de Carcassonne, où était affecté le colonel Arnaud Beltrame, pour rendre hommage au "héros" assassiné vendredi par un jihadiste. 

Parmi eux, les collègues présents à la prise d'otages du Super U une semaine plus tôt aux côtés du colonel Beltrame, qui avait pris la place d'une femme otage.

Les visages sont fermés, les yeux embués et certains gendarmes peinent à retenir leurs larmes tandis que le lieutenant-colonel Dominique Brajon lui rend un ultime hommage dans la cour de la caserne où le drapeau tricolore est en berne. 

"Agé de 44 ans, cet officier a servi la France pendant plus de 22 ans dans l'armée de terre, puis dans la gendarmerie, exprimant dans chacune de ses affectations la même ardeur et la même intensité dans l'engagement", a-t-il souligné. 

"Animé d'un sens très élevé du devoir, démontré dans de opérations sensibles en France comme à l'étranger, le colonel Arnaud Beltrame est décédé des suites de ses blessures alors qu'il venait de prendre la place d'une otage, derrière laquelle s'abritait l'assassin", a-t-il rappelé. 

"Nos pensées attristées vont à cet instant vers son épouse et l'ensemble de sa famille. Par son geste héroïque et son sacrifice ultime, conscient du danger auquel il s'exposait, il est allé au bout de son engagement de soldat et de gendarme", a-t-il poursuivi.

Interrogé par l'AFP, un collègue et ami du colonel Beltrame a témoigné, sous couvert de l'anonymat: "J'ai une immense tristesse, c'était un homme en or, c'est très dur de gérer tout ça. La gendarmerie est une grande famille, on se soutient tous dans cette douleur".

"On s'entraîne pour ce genre de situation, mais on est dans une petite ville, une petite région, on ne s'attend pas à ce que ça nous arrive ... et là on se rend compte que malgré la faible probabilité, ça arrive quand même chez nous. Il faut être prêt", a-t-il dit.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
9 commentaires - A Carcassonne, dans la caserne du colonel Beltrame, un hommage poignant
  • ce n'est pas facile pour les militaires d'aller manger une pizza un samedi soir sans des fois être provoqués par ces bons petits jeunes qui ne rêvent que d'une chose c'est de casser du militaire !!!

    A Nîmes, un samedi soir, dans une pizzeria, justement ....des jeunes commençaient à mettre une belle pagaille dans la salle de restaurant, et c'est alors qu'une bande de légionnaires (il y a la légion étrangère à Nîmes ...) est soudain intervenue, passant là par hasard .... Je peux vous dire que l'ordre a été rapidement rétabli !!! (:-)))

  • Bien! ces hommages sont émouvants, cependant je suis dubitatif sur le fait qu'il n'y a eu aucune démonstration de reconnaissance de la part de cette personne ( caissière ?) qui a vu sa vie sauvée par le sacrifice de ce gendarme !.
    Etonnant aussi que les médias ne se soit pas poser de question !?
    Un petit bouquet de fleurs aux couleurs de la France, posé sur le cercueil du gendarme lors de la cérémonie aux invalides par cette personne fut le geste simple de reconnaissance ultime ! ( pour la Famille BELTRAME !) ?

    Mais, dites-moi, cela vous concerne vraiment ? Non, cela ne regarde que la famille d'Arnaud Beltrame.

  • cet acre est avant tout un acte d'un chrétien,avec une foi tres forrte.il y a 2000 ans un
    homme a donne sa vie en cette semaine sainte pensons aussi a cet homme

    le galiléen !!?
    oui
    il était JuiF d'ailleurs ... d'ailleurs n'est pas un vain mot

  • que l'Action de ce valeureux soldat reste gravée a jamais dans nos mémoires a nous citoyens Français , et que tous les maires de France lui réserve une Place une Avenue en son NOM :

  • cette mort héroique mérite qu'un nombre de communes veuillent bien re-baptiser une rue , une avenue au nom de ce colonel ......
    aussi : FRANCE , REVEILLE TOI ......

    elle est tellement réveillée quelle est recueillie
    calme et sage
    aussi
    rien ne pourra la faire déroger à son sens Républicain
    de résistance
    et de bonheur
    en âme s fraternelle s