À Biarritz, des médecins donnent des ordonnances pour la baignade ou le surf

À Biarritz, des médecins donnent des ordonnances pour la baignade ou le surf
La plage de Biarritz, le 21 août 2020.

, publié le samedi 07 novembre 2020 à 12h55

Les plages sont restées ouvertes à la promenade, mais il est interdit d'y pratiquer des activités nautiques, y compris la baignade.

La police va renforcer ses contrôle à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), alors que certains médecins de la ville ont multiplié dernièrement les dérogations pour la pratique du sport, rapporte France Bleu vendredi 6 novembre. Ces ordonnances sont réservées aux sportifs de haut niveau, rappellent les autorités.

Depuis le 30 octobre, les plages sont restées ouvertes à la promenade, mais les activités nautiques sont interdites, sauf dérogation "pour les sportifs de haut niveau, donc les surfeurs", explique le commissaire de Biarritz, Olivier Martinez. Mais dernièrement, ces dérogations se sont multipliées, selon la radio locale, grâce à la complaisance de certains médecins biarrots.


Mais le médecin et élu d'opposition Guillaume Barucq rejette ces accusations. "Le sport sur ordonnance, ça ne se prescrit pas n'importe comment, explique-t-il à France Bleu. Ça se prescrit comme un médicament, avec une activité, une fréquence, une durée, et surtout, ça se prescrit pour un motif bien identifié." Le surf serait une thérapie pour le corps et l'esprit, ajoute-t-il.


"Forces policières déployées sur toutes les plages pour empêcher de pratiquer les activités physiques sur prescription médicale ou handicap, écrit également l'élu sur son compte Twitter. Triste d'en arriver à interdire et contrôler des activités bénéfiques pour la santé qui devaient bénéficier de dérogations."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.