80 km/h : la mesure mise à mal par un nouveau rapport

80 km/h : la mesure mise à mal par un nouveau rapport©Wochit

, publié le samedi 26 janvier 2019 à 11h15

Entrée en vigueur au 1er juillet dernier, la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes nationales et départementales n'en finit plus de faire parler. Vendredi 25 janvier, c'est un rapport qui crée la polémique, rapporte notamment Challenges. Il émane du "Comité Indépendant d'Évaluation des 80 km/h" (CIE), créé par l'association 40 Millions d'Automobilistes.



Le président du comité, Jean-Luc Michaud, explique que le CIE a "constaté une baisse continue de la mortalité routière sur les 3 derniers semestres". Il précise aussi que si "les chiffres de décembre 2018 ne sont pas encore publiés", le mois devrait connaître "une baisse de la mortalité routière" certainement liée à "la baisse de -9,1% de la consommation des carburants routiers" et donc "évidemment sans rapport avec les 80 km/h..."

La sécurité routière, liée au ministère de l'Intérieur, dénonce de son côté la méthodologie du CIE. "L'analyse du comité prétendument indépendant repose en réalité sur un collage élémentaire de chiffres provisoires de l'accidentalité routière repris des baromètres mensuels de la Sécurité routière et concernant tous les réseaux routiers du territoire français, sans distinction entre le réseau à 80 et les autres", fait valoir l'organisme.

La sécurité routière ajoute : "Tous ces chiffres ont été alignés sur une courbe de période temporelle courte, sans aucune comparaison avec des périodes longues, comme le commande l'accidentologie". Le CIE, lui, affirme que "les services du ministère de l'Intérieur refusent toujours de transmettre les éléments détaillés et objectifs demandés par le Comité depuis septembre 2018".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.