51 % des Français souhaitent des maires sans étiquette aux municipales

51 % des Français souhaitent des maires sans étiquette aux municipales
Photo d'illustration.

, publié le mercredi 29 janvier 2020 à 19h15

Près de six électeurs sur dix entendent se prononcer sur des questions de politique locale, d'après un sondage Elabe publié mercredi.

C'est une enquête aux résultats assez significatifs du clivage existant sur l'appartenance à un parti politique. Selon un sondage Elabe publié mercredi, la moitié des Français souhaitent que leur prochain maire n'appartienne à aucun parti politique à l'issue des municipales de mars.




Concernant le reste de sondés, 10% des personnes interrogées souhaitent un maire Europe Ecologie Les Verts ou du Rassemblement national, et 9% un élu Les Républicains.

Viennent ensuite un maire LREM (6%), PS (5%), LFI (4%) et PCF (2%). Deux Français sur trois (66%) se disent par ailleurs "certains ou envisagent sérieusement d'aller voter", selon cette enquête pour BFMTV. En 2014, la participation avait été de 63,5% au premier tour. Il reste un peu moins d'un mois et demi avant le premier tour du scrutin.

Priorité à la politique locale

Près de six électeurs sur dix (58%) entendent par ailleurs se prononcer en priorité sur des questions de politique locale et 35% autant sur des politiques nationales que locales. Seul un quart d'entre eux (26%) entendent exprimer leur opposition à Emmanuel Macron et à son gouvernement et 6% leur soutien, contre 67% qui n'en tiendront pas compte.

Au moment de faire leur choix, plus de huit électeurs sur dix tiendront compte des propositions et programmes des candidats (86%), de la personnalité du candidat (82%) et du bilan de l'équipe municipale actuelle (80%). Moins d'un sur deux (45%) tiendra compte de l'appartenance politique à un parti. 

Enquête réalisée en ligne les 28 et 29 janvier auprès de 1.000 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.