3.500 élèves handicapés toujours sans auxiliaire de vie

3.500 élèves handicapés toujours sans auxiliaire de vie

Un fauteuil roulant dans une école de Laval (Mayenne) le 2 décembre 2005 (illustration).

Orange avec AFP, publié le lundi 18 septembre 2017 à 22h21

HANDICAP. Deux semaines après la rentrée, des milliers d'élèves handicapés sont laissés à l'abandon, déplore Citoyen Handicap.

Selon le collectif, la situation pourrait même empirer.

Fin août, le gouvernement avait annoncé que les 50.000 contrats aidés d'auxiliaire de vie scolaire (AVS) seraient "sanctuarisés" pour l'accompagnement des enfants handicapés, et que 8.068 équivalents temps plein supplémentaires par rapport à l'an dernier seraient déployés à la rentrée. "Tous les besoins seront couverts", assurait alors le ministère de l'Éducation. Il s'agit d'"une priorité absolue".

Entre temps, la secrétaire d'État chargée du handicap, Sophie Cluzel, a prévenu que tous les personnels ne seraient peut-être pas présents le jour J pour des raisons logistiques, mais arriveraient peu après.

En attendant, deux semaines après la rentrée scolaire, 3.500 élèves handicapés sont encore sans AVS, selon le collectif Citoyen Handicap. "On a des retours sur le terrain qui font état qu'il n'y a plus de moyens", explique lundi matin 18 septembre sur RTL Jean-Luc, père de deux enfants autistes et président du collectif. "D'ici janvier, il devrait y avoir plus de 20.000 enfants laissés à l'abandon, déplore-t-il.

Ce père de famille pointe un problème important : il y a officiellement 80.000 AVS alors que 164.000 élèves en ont besoin. "Le budget du handicap, c'est 47 milliards d'euros par an. Une grande partie de cet argent est gaspillé. Il est temps de faire les choses correctement", s'insurge-t-il.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
12 commentaires - 3.500 élèves handicapés toujours sans auxiliaire de vie
  • Les hauts fonctionnaires politiques n'aiment pas les minorités, sauf en période électorale.

  • Le mode de recrutement en lui-même est déjà aberrant : il faut une formation...
    mais pas trop car si vous avez êtes "trop" diplômé(e) vous ne pouvez pas y prétendre non plus !
    L'académie refuse les candidatures !

  • C'est parce qu'ils n'ont pas mis le feu aux voitures de leur quartier qu'ils sont oubliés. D'autre par leur mauvais comportement ont obtenus des classes à 12 élèves...................................

  • Il n'y aurait pas comme des incohérences à l'éducation nationale ???
    On fait des classes avec de moins en moins d'élèves et toujours plus de profs, mais on a pas de quoi embaucher des auxiliaires de vies pour les gamin handicapés ???

    Je trouve cela honteux !!

    Il faut déménager et aller dans les quartiers sensibles ...............( vous m'aurez compris)

  • Et pendant ce temps là les migrants perçoivent 35€ par jour , ils sont nourris , logés (parfois en hôtel comme c'est le cas à côté de chez nous) , ils se déplacent en vêtements de marque , téléphones en main etc etc etc

    Vous avez raison. J'ai constater cela.

    Aucun rapport, comparaison obscène, et faux arguments, non tous les migrants ne reçoivent pas 35 euros par jour ça c'est un fantasme FN pour diviser.