3.500 élèves handicapés toujours sans auxiliaire de vie

3.500 élèves handicapés toujours sans auxiliaire de vie
Un fauteuil roulant dans une école de Laval (Mayenne) le 2 décembre 2005 (illustration).

Orange avec AFP, publié le lundi 18 septembre 2017 à 22h21

HANDICAP. Deux semaines après la rentrée, des milliers d'élèves handicapés sont laissés à l'abandon, déplore Citoyen Handicap.

Selon le collectif, la situation pourrait même empirer.

Fin août, le gouvernement avait annoncé que les 50.000 contrats aidés d'auxiliaire de vie scolaire (AVS) seraient "sanctuarisés" pour l'accompagnement des enfants handicapés, et que 8.068 équivalents temps plein supplémentaires par rapport à l'an dernier seraient déployés à la rentrée. "Tous les besoins seront couverts", assurait alors le ministère de l'Éducation. Il s'agit d'"une priorité absolue".

Entre temps, la secrétaire d'État chargée du handicap, Sophie Cluzel, a prévenu que tous les personnels ne seraient peut-être pas présents le jour J pour des raisons logistiques, mais arriveraient peu après.

En attendant, deux semaines après la rentrée scolaire, 3.500 élèves handicapés sont encore sans AVS, selon le collectif Citoyen Handicap. "On a des retours sur le terrain qui font état qu'il n'y a plus de moyens", explique lundi matin 18 septembre sur RTL Jean-Luc, père de deux enfants autistes et président du collectif. "D'ici janvier, il devrait y avoir plus de 20.000 enfants laissés à l'abandon, déplore-t-il.

Ce père de famille pointe un problème important : il y a officiellement 80.000 AVS alors que 164.000 élèves en ont besoin. "Le budget du handicap, c'est 47 milliards d'euros par an. Une grande partie de cet argent est gaspillé. Il est temps de faire les choses correctement", s'insurge-t-il.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.