2020, une année record pour l'épargne, en particulier pour les jeunes

2020, une année record pour l'épargne, en particulier pour les jeunes©Panoramic (photo d'illustration)

publié le mardi 16 février 2021 à 10h12

Privés de sorties sociales et culturelles dans les bars, restaurants, cinémas ou musées, mais surtout craintifs pour leur avenir, les Français ont épargné deux fois plus en 2020 qu'en 2019, rapportent Europe 1 et Le Parisien le 16 février. Les jeunes sont particulièrement concernés, selon un sondage MeilleurPlacement.com et Opinion Way.

Si la crise sanitaire liée au Covid-19 a indéniablement creusé les disparités, les Français ont tout de même davantage épargné en 2020.

Le montant de l'épargne a doublé par rapport à 2019, précise Europe 1, mardi 16 février. Le Parisien évoque un montant total de 200 milliards d'euros. Le quotidien explique que 78% des personnes interrogées pour un sondage MeilleurPlacement.com et Opinion Way, déclarent avoir plus épargner car ils dépensent moins. Un quart des Français a mis de 100 à 250 euros de côté et 17% ont économisé 500 euros par mois.

Et parmi les populations qui ont le plus mis de l'argent de côté, on retrouve les jeunes, les 18-24 ans. Ils ont épargné 281 euros par mois, contre 276 euros pour la moyenne nationale, soit 5 euros de plus. Plusieurs raisons expliquent cela. D'abord, la majorité des commerces ont longtemps été fermés avec les différents confinements et mesures prises par le gouvernement. Sans bars, restaurants, musées, cinémas ou toute autre activité sociale et culturelle, les dépenses ont baissé. La difficulté pour voyager est également à signaler, note Europe 1.



Une inquiétude pour l'avenir

Mais il y a surtout un sentiment de prudence et parfois d'angoisse qui prédomine dans cette tranche d'âge. L'incertitude plane sur ces jeunes souvent encore étudiants, faisant des petits boulots ou n'ayant que de faibles revenus. "On épargne généralement parce qu'on a des appréhensions par rapport à l'avenir. Les jeunes vivent avec ce sentiment de devoir épargner pour payer leur retraite", explique à Europe 1 Yannick Hamon, porte-parole de MeilleurPlacement.com. Ce dernier, cité aussi par Le Parisien, évoque "la crainte d'une non-pérennité de leurs revenus et de leur travail avec un marché de l'emploi en dents de scie."

Il faut donc se mettre à l'abri, et mettre des sous de côté quand il en est encore possible. 60% des 18-24 ans, soit trois jeunes sur cinq, ont pris conscience de l'intérêt d'épargner selon Europe 1, qui cite un étudiant en droit et en alternance qui épargne 600 euros par mois sur ses 1500 euros de revenus. À l'inverse, 27% des sondés déclarent n'avoir rien pu épargner en 2020. Les séniors sont très touchés, un tiers d'entre eux n'a pas réussi à mettre d'argent de côté, une part égale à ceux de plus de 50 ans jusqu'à la tranche sénior.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.