14-juillet : une banderole hostile à Emmanuel Macron déployée durant la cérémonie

14-juillet : une banderole hostile à Emmanuel Macron déployée durant la cérémonie©Christophe Ena / POOL / AP / AFP
A lire aussi

, publié le mardi 14 juillet 2020 à 13h27

Une banderole anti-Emmanuel Macron accrochée à des ballons a survolé la place de la Concorde, à Paris, alors que se déroulait la cérémonie du 14-juillet ce mardi.

Ce mardi 14 juillet, en pleine cérémonie de la fête nationale organisée place de la Concorde à Paris, une banderole hostile au chef de l'Etat a été déployée dans le ciel, attachée à des ballons. "Derrière les hommages, Macron asphyxie l'hôpital", pouvait-on y lire d'un côté.

"L'économie nous coûte la vie", était-il écrit de l'autre. On ignore pour l'heure l'origine de cette action.



La veille, le Ségur de la santé a été signé par le gouvernement et les syndicats majoritaires. Ces accords prévoient 7,5 milliards pour les personnels paramédicaux (infirmiers, aides-soignants) et autres non médicaux (agents techniques, administratifs...), une somme qui servira en majorité à financer une hausse de salaire dite "socle" de 183 euros net mensuels pour l'ensemble des personnels des hôpitaux et des Ehpad publics, mais aussi de nouvelles majorations pour les heures supplémentaires et le travail de nuit.


Des soignants en colère

Ce Ségur ne fait cependant pas l'unanimité parmi le personnel soignant. "Pour l'instant, l'heure n'est pas à la réjouissance mais à la déception, déception d'autant plus grande que les attentes étaient fortes", a estimé dans un communiqué la CGT, pour qui le Ségur "n'a pas permis de traiter de l'ensemble des problèmes".

Une manifestation est prévue ce mardi 14 juillet, les soignants seront dans les rues pour réclamer plus de moyens. Durant la cérémonie de la fête nationale, un hommage à été rendu aux militaires et civils mobilisés durant la crise sanitaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.