14 Juillet : le défilé militaire en chiffres

14 Juillet : le défilé militaire en chiffres
Les 1er et 2e régiments d'Infanterie de la Garde républicaine se préparent pour le défilé, vendredi 14 juillet 2017.

Orange avec AFP, publié le vendredi 14 juillet 2017 à 10h20

Jour J pour les festivités. Emmanuel Macron, accompagné du président américain Donald Trump, s'apprête à passer en revue les troupes françaises, sous les yeux de tout le pays.

Soldats à pied, véhicules militaires, chevaux, avions, hélicoptères : découvrez tous les chiffres du défilé.

Le spectacle se doit d'être grandiose. Cent ans après l'entrée en guerre des États-Unis dans la Première Guerre mondiale, la France et son allié américain commémorent ce premier conflit mondial ainsi que la fête nationale française. Plus de 3.700 militaires à pied ainsi que 211 véhicules dont 62 motos, 241 chevaux, 63 avions et 29 hélicoptères participent cette année au défilé militaire sur la plus belle avenue du monde. La dernière invitation d'un président américain en cette occasion remontait à 1989, lorsque George Bush avait été convié à l'occasion du bicentenaire de la Révolution française.



En l'honneur des États-Unis, le défilé sera ouvert au sol par les "Sammies", surnom donné aux soldats américains engagés dans la Première Guerre mondiale. Auparavant, six avions de la patrouille acrobatique de l'US Air Force, des F-16 des Thunderbirds, ainsi que deux avions de chasse furtifs américains F-22 feront leur entrée en scène, juste derrière la Patrouille de France. Plus que jamais placé sous haute protection en raison de la présence du président américain et d'une "menace terroriste élevée", le défilé mobilisera 3.500 policiers et gendarmes, appuyés par 2.500 sapeurs pompiers.



À l'issue des cérémonies, le président de la République s'adressera à la nation pour une "courte allocution", prévue à 12h15, depuis la tribune présidentielle sur les Champs-Élysées.
Emmanuel Macron a choisi de ne pas se prêter au traditionnel exercice de l'interview du 14 juillet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.