13-Novembre : rescapés ou familles de victimes, ils expliquent pourquoi ils n'iront pas aux commémorations

13-Novembre : rescapés ou familles de victimes, ils expliquent pourquoi ils n'iront pas aux commémorations©Source BFMTV.com

Source BFMTV.com, publié le vendredi 10 novembre 2017 à 09h10

À trois jours des commémorations du 13-Novembre, plusieurs familles de victimes et des rescapés ont décidé de ne pas se rendre aux cérémonies.



Une décision qu'ils ont prise après la suppression du secrétariat d'État de l'aide aux victimes par Emmanuel Macron. "Ils nous ont laissé tomber", déplore la maman de Chloé, assassiné à la terrasse du Carillon. Ce même sentiment d'abandon prévaut chez les autres personnes que BFMTV a interrogées.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
205 commentaires - 13-Novembre : rescapés ou familles de victimes, ils expliquent pourquoi ils n'iront pas aux commémorations
  • suppression de l'aide aux victimes: normal maintenant il va la donner aux djihadistes , ceux qui ont trahi la France là bas en Syrie , ceux qui ont déjà fait des centaines de victimes dans les attentats en France et autres pays, ceux que macron accepte de faire revenir en France !! cela est faire atteinte à la mémoire de tous ces hommes et femmes innocents tués dans nos rues

  • vous n'avez pas besoin d'expliquer on comprend votre réaction

  • avatar
    jacounet  (privé) -

    Hidalgo , Macron et consorts vont pouvoir parader devant les caméras de télévisions , c'est le principal !

    quoiqu'ils fassent, vous ne serez jamais contents. Macron ne viendrait pas faire les commémorations, vous seriez scandalisés; il y va, c'est pas bien.... Les français et leur esprit contradictoire....

  • avatar
    jacounet  (privé) -

    Mais nos dirigeants préfèrent faire copain avec les dirigeants du Qatar ou d'Arabie Saoudite comme Macron cette semaine que de s'occuper des victimes Françaises des attentats , qui ont bien souvent été financé en sous main par ces mêmes pays .
    On préfèrent l'ignorer pour pouvoir leurs vendre des armes , qu'aider nos victimes d'attentats !

    ben, c'est pas nouveau... et ça vous étonne encore? L'industrie française est finie, elle "s'exporte" dans les pays moins gourmands en matière de main d'oeuvre. Vous croyez que notre économie survit comment? Bah voilà, avec des affaires pas très glorieuses , mais rentables.

  • La prise en compte des victimes les plus lourdement concernées par des traumatismes lourds et ayant des conséquences à vie.. Pour certaines victimes..

    Doivent faire l'objet d'une prise en compte toute particulière...

    Il faut rapidement traiter les familles des victimes endeuillées et gérer la prise en compte des sommes allouées à cet effet, qui ne rendront jamais la vie sabordée des proches....

    Donc, il y a les familles à devoir suivre, et sur des obligations de réparer les traumatismes, car, ils sont sur une voie à se reconstruire, mais à ne jamais revenir à Avant les attentats....

    Donc, c'est une priorité à devoir traiter loin de toute partialité les victimes à pouvoir les faire aboutir....
    Loin d'obligations lourdes à remplir des formulaires et à nouveau recommencer les formules avec d'autres formulaires qui viennent toujours se rajouter avant une prise en compte définitive...

    Il faut une organisation où l'humain doit être la priorité face à ces familles endeuillées et aux victimes lourdement hospitalisées qui auront un retour plus ou moins facile à la vie du quotidien...

    Bien qu'un relais ce soit établi à la prise en charge de ces victimes d'attentats....

    L'humain reste prioritaire et avec la prise en compte à devoir poursuivre le suivi des gens à indemniser et à soutenir encore...

    C'est tellement lourd à imposer aux familles... Que pour certains, la prise en compte ne sera pas de suite...

    Tant, c'est douloureux... Toutes les victimes doivent être soutenues avec les familles endeuillées.... Il faut leur éviter la charge de l'administratif très lourd qui doit être insupportable à subir...

    Ces constats interviennent aux familles endeuillées et aux victimes lourdement atteintes sur des longues hospitalisations...
    La prise en compte psychologique à se reconstruire doit être effective sur les cas sévères....

    Tant de victimes où c'est un pays qui est encore sous le choc...

    D'où l'humain à mettre prioritairement sur le traitement des cas à une prise en compte loin de délais trop longs...

    Ils ne doivent pas avoir le sentiment de quémander..... Ils ont été anéantis ces familles de victimes..... Et le courage doit être poursuivi sur la prise en compte plus rapide à traiter les cas les plus cas les plus prioritaires, et sans laisser quiconque en suspens trop longtemps...

    il faut lire un relais se soit établi.. Merci

    votre commentaire est trop long, on s'y perd au bout d'un moment. Mais bon, j'ai bien compris que vous vouliez que l'Etat aide les familles, OK. Mais combien de temps? A vie? ... Non, non, faut pas exagérer....Il arrive un moment où il faut se ressaisir et aller de l'avant, et ne plus compter sur les autres pour aller mieux.
    Les victimes de la route, elles se débrouillent, l'Etat ne les aide pas à se reconstruire à cause d'un chauffard qui leur a bousillé leur vie. C'est tout.

    blondine,
    Je comprends votre discours, mais je suis de cette génération qui a vécu des attentats mais, sur une ampleur moindre, et où déjà, il aura fallu que certains s'impliquent à reconnaître ces victimes du terrorisme qui sont à devoir accompagner à se reconstruire.....

    Ayant suivi le long combat d'une femme elle-même victime de ce terrorisme qui a permis une reconnaissance pour les survivants à devoir faire face aux priorités sur des séquelles irréversibles et où c'est tout le ciel qui vous tombe sur la tête à vous retrouver à jamais loin de votre mobilité et sur des longs parcours à tenter de vous rendre autonome à un quotidien transformé sur des actes sanglants.... Qui ne vous permet plus une vie à l'initiale, et avant l'attentat....

    Il y a un ouvrage où Françoise RUDETSKI fut celle qui après un courage où elle a dû affronter des moments de douleurs et d'obligations à faire face à ses interventions où d'autres faits sont venus la renforcer à venir en aide à d'autres Victimes d'attentats.... Qui à vie, sur les survivants doivent être accompagnés, sur des démarches élémentaires où tout s'est écroulé.... Un job perdu, une vie interrompue à faire face seule, à se battre, comment ne pas penser à aider ces personnes à les réinsérer dans notre société, quand elles n'étaient que des innocentes où leur vie a basculé un jour présent sur un lieu d'attentat où tout bascule, tout s'écroule...

    Vous avez raison, cet accompagnement, c'est les reconnaître à les accompagner à les remettre dans une vie avec des séquelles où elles peuvent avancer que, reconnues en victimes, à ne pas pouvoir faire face à cette vie qui a basculé sur des parcours où seules ces victimes ont des caps à passer à tenter de reprendre le cours d'une vie au sein de la société....

    Mais, vous avez raison, il y a des victimes d'accidents de la route où il faut s'attarder aux chauffards qui conduisent sans permis et aux infractions à devoir être plus sévères quand des vies qui basculent et sans qu'ils soient poursuivis sur les réparations envers ceux qui s'en sortent diminués et où d'autres sont décédés de conduites irresponsables....

    A évoquer les actes de terrorisme, ils sont préparés et donc, relèvent d'autres juridictions à accompagner ces victimes brisées à se reconstruire.... Sur des actes préparés à tuer des innocents.... C'est quand même sur une nuance à ne pas vouloir associer les accidents de la route.... A des actes de terrorisme où tout est programmé à saborder des vies d'innocents...

    Découvrez le parcours de celle qui fut à l'origine de SOS ATTENTATS....Et donc, elle même victime d'un acte de terrorisme où elle a permis à d'autres, la reconnaissance et la prise en compte... Sur de longs combats et où sans elle... Rien n'aurait pu progresser à cette reconnaissance de toutes les victimes du Terrorisme au sein de notre pays... Et à l'extérieur, en victimes.... A rapatrier etc... Et à venir en aides aux familles désorientées à faire face à ces vies sabordées... Françoise RUDETZKI.... Vous aurez sans doute une autre approche à ces victimes....

    Mais, bien entendu qu'elles sont à vouloir repartir et parfois avec des séquelles irréversibles.... Cela ne peut se faire qu'avec une reconnaissance de victime de ce terrorisme à repartir avec un passé à devoir "travailler sur un accompagnement pluridisciplinaire sur de lourdes séquelles.... Sur leur nouvelle vie.... Ces victimes sont des exemples à un courage qui pourra vous surprendre, en tous les cas... C'est ce qui m'a permis de comprendre l'obstination de cette femme à intervenir envers toutes les victimes de ce terrorisme.... Sans dotation de l'Etat... Rien n'aurait pu se faire.... Et de maintenir cette reconnaissance qui appartient à la reconstruction des victimes et des familles endeuillées sur les mêmes prises en compte....

    Blondine... Merci à vous, tous, ont une obligation, à une prise en compte, pour faire surface à tenter de repartir sur une vie différente mais reconnus... C'est nécessaire au projet de la reconstruction... Qui commence par cette étape à reconnaître les victimes et les familles endeuillées...