13-Novembre : l'ordre de non-intervention des militaires de l'opération Sentinelle au Bataclan "est arrivé du poste de crise"

13-Novembre : l'ordre de non-intervention des militaires de l'opération Sentinelle au Bataclan "est arrivé du poste de crise"©JOEL SAGET / AFP

franceinfo, publié le vendredi 08 juin 2018 à 15h59

"Je peux parfaitement comprendre que les familles veuillent en savoir davantage et veuillent comprendre et avoir toute la vérité", a réagi vendredi 8 juin Georges Fenech, le président de la commission d'enquête sur les attentats du 13 novembre 2015, alors qu'une trentaine de victimes ont annoncé vouloir déposer plainte contre X pour non-assistance à personne en péril. Huit militaires de l'opération Sentinelle, présents devant le Bataclan, ont reçu l'ordre de ne pas intervenir. Georges Fenech avoue, ce vendredi sur franceinfo, avoir été "remué" par certaines déclarations de la hiérarchie militaire.

franceinfo : Que pensez-vous de l'absence d'intervention de la force Sentinelle pourtant présente devant le Bataclan le soir du 13 novembre ?

Nous avons été (l'ensemble

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.