A Hong Kong, les jeunes adultes jouent serré pour se loger

par afp

On appelle ces cubes des "nano-logements": à Hong Kong, la flambée des prix immobiliers pousse les jeunes qui travaillent à vivre dans des espaces toujours plus petits présentés comme le dernier cri en matière d'immobilier. Adrian Law, 25 ans, a déboursé plus de six millions de dollars de Hong Kong (650.000 euros) il y a deux ans pour un studio de 27 mètres carrés.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU