Tunisie : une vidéo de 2017 de manifestants hostiles au candidat à la présidentielle Youssef Chahed alimente les rumeurs

Tunisie : une vidéo de 2017 de manifestants hostiles au candidat à la présidentielle Youssef Chahed alimente les rumeurs

AFP, publié le vendredi 06 septembre 2019 à 19h28

Une vidéo partagée sur de nombreuses pages Facebook, qui a comptabilisé en moins de 24h au minimum 77.000 vues, prétend montrer des manifestants réunis à Kasserine contre le meeting du candidat à la présidentielle Youssef Chahed. Faux : la scène se déroule à Tataouine en 2017.

Sur l'extrait, nous apercevons de nombreuses personnes, des hommes exclusivement, réunis devant ce qui semble être un bâtiment officiel, entouré de drapeaux. Les légendes "Youssef Chahed dégagé de la wilaya de Kasserine" et "Chahed, tu es inutile : les principaux slogans des jeunes de Kasserine qui ont viré Chahed ce matin de la salle Happy Day" accompagnent les vidéos les plus virales. 

Des images de Tataouine en 2017

Sur la vidéo, des premiers indices permettent rapidement de questionner sa véracité. En effet, les habits "chauds" des manifestants sont un premier signe d'alerte et ne semblent pas concorder avec la température de 32° enregistrée dans la ville de Kasserine ce 05 septembre. 

Pourtant, la fausse vidéo devenue virale est même utilisée par un site de fact-checking tunisien, Fake News Checking, qui l'utilise comme preuve pour justifier le titre : "Chahed écourte son meeting : la Presse de Tunisie s'autocensure". 

En recherchant l'origine de la vidéo, un commentaire d'internaute sous la publication, disant qu'il s'agissait d'évènements à Tataouine nous menés sur la bonne piste. 

Voici les similarités :

Capture d'écran de l'une vidéo des événements de Tataouine en avril 2017

Chef du gouvernement en avril 2017, Youssef Chahed avait effectué une visite à Tataouine en compagnie de plusieurs de ses ministres pour annoncer des mesures de développement en faveur de cette région marginalisée, mais avait reçu un accueil hostile couplé d'une grève générale. Ce sont les images des manifestations qui se sont déroulées lors de cette visite qui sont aujourd'hui réutilisées à tort.

Un meeting sans débordement ?

Cette vidéo a été diffusée par plusieurs comptes alors que des rumeurs faisaient état de débordements lors du meeting de Kasserine. Répondant aux rumeurs au sujet de cette rencontre, Selim Azzabi, le directeur de campagne du candidat de Nidaa Tounes, a publié le 05 septembre un démenti sur sa page Facebook affirmant : 

"Contrairement à ce que certains médias ont rapporté sur les débordements de la réunion populaire du candidat Youssef Chahed à Kasserine, nous aimerions préciser que cette information n'a aucun fondement".

Contacté par téléphone, le propriétaire de la salle des fêtes "Happy Day" où s'est déroulé le meeting, M. Atef Felhi, a confirmé que la coupure d'électricité a mis fin à la réunion, au bout d'une heure environ. 

"Les personnes présentes dans la salle n'étaient pas hostiles à Youssef Chahed. Il y a eu un peu de chahut, mais seulement parce que plusieurs personnes voulaient prendre la parole. Avec la coupure d'électricité [....], la rencontre s'est interrompue", a raconté à l'AFP une journaliste d'un média local, qui a assisté à la scène mais souhaite garder l'anonymat. 

"Les personnes se sont bousculées à la sortie et certaines d'entre elles étaient remontées contre l'ancien chef du gouvernement", sans que cela ne provoque de violences, a expliqué la journaliste.

Après Kasserine, le candidat à la présidentielle a poursuivi sa campagne le même jour à Sidi Bouzid avant de se rendre vendredi 06 septembre à Kairouan. Candidat de Tahya Tounes, Youssef Chahed est en lice, ainsi que 25 autres candidats, pour le scrutin du 15 septembre. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.