Non, les projections démographiques de l'ONU ne montrent pas qu'il y a beaucoup plus de femmes que d'homme sur la Terre

Non, les projections démographiques de l'ONU ne montrent pas qu'il y a beaucoup plus de femmes que d'homme sur la Terre

AFP, publié le vendredi 14 juin 2019 à 15h43

Un article, partagé des milliers de fois au Nigeria, affirme qu'il y a seulement 2,2 milliards d'hommes sur la planète pour 5,6 milliards de femmes, citant à l'appui de cette assertion un "rapport démographique pour le premier trimestre 2019" de l'ONU. C'est faux: les dernières projections démographiques mondiales de la Division de la population des Nations unies font état de 3,82 milliards de femmes et de 3,89 milliards d'hommes.

L'article du journal nigérian Daily Independent, qui se présente comme "le journal le plus lu par les élites économiques et politiques", affirme sur la base de ce supposé rapport qu'il y a actuellement 7,8 milliards d'êtres humains sur la planète.

Cette article, qu'on peut voir ici, avait été partagé près de 7.000 fois selon l'outil de mesure de l'audience sur les réseaux sociaux Crowdtangle. D'après le prétendu rapport, un milliard d'hommes sont mariés, 130 millions d'hommes sont en prison tandis que 70 autres millions souffrent de maladies mentales.

Le site Kebetu, par exemple, se présente comme un site d'informations africaines plus précisément axé sur les infos sénégalaises, Benin24 comme une téléweb du Bénin et Sunugalinfo comme un site d'informations citoyennes sur le Sénégal.

En avril, le Fonds des Nations unies  pour la population (FNUAP) avait publié son rapport 2019 sur l'état de la population mondiale, qui concerne la "santé sexuelle et reproductive" dans le monde. Ce rapport ne détaillait pas par genre la composition de la population mondiale. La version française peut être téléchargée ici.

Le rapport précédent sur la Population mondiale, publié par l'ONU en 2017, révélait qu'il y avait alors 7.550.262.000 êtres humains sur la Terre, avec un taux d'hommes estimé à 50,4% et de femmes à 49,6% : d'après ce rapport, les hommes étaient donc un peu plus nombreux que les femmes.

Selon Eddie Wright, spécialiste jeunesse et population au FNUAP, les données les plus récentes sur la population mondiale proviennent de la Division population des Nations unies, qui est distincte du FNUAP.

Les dernières projections de cette Division, publiées le 17 juin, font état au 1er juillet 2019 d'une population mondiale totale de 7.713.468.000, avec 3.824.434.000 femmes et 3.889.035.000 hommes, bien loin du chiffre de 5,6 millions de femmes avancé par les médias nigérians. Et les hommes sont toujours légèrement sur-représentés.

D'après le portail de données de l'ONU, il n'y a jamais eu 5,6 milliards de femmes sur Terre. Les hommes ont franchi le cap des 2,2 milliards dès 1980.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.