Non, l'ambassade d'Afrique du Sud à Lagos n'a pas été touchée par un attentat à la bombe

Non, l'ambassade d'Afrique du Sud à Lagos n'a pas été touchée par un attentat à la bombe

AFP, publié le mardi 10 septembre 2019 à 17h00

Une vidéo, censée montrer les dégâts d'un attentat à la bombe à l'ambassade d'Afrique du Sud au Nigeria, a été visionnée des dizaines de milliers de fois sur les médias sociaux ces derniers jours. Mais il n'y a pas eu de tels attentats et la vidéo se réfère en réalité à un attentat à la bombe dans un centre commercial d'Abuja en 2014.

Une version de la vidéo a été visionnée plus de 148.000 fois depuis sa publication sur Facebook le 6 septembre. Elle a été largement relayée au Cameroun comme ici. "La vidéo contient des images graphiques, veuillez l'ouvrir à votre guise. Les Nigérians ont bombardé l'ambassade d'Afrique du Sud au Nigeria", lit-on dans une légende associée à une publication.

L'Afrique du Sud a deux missions diplomatiques principales au Nigeria, qui n'ont ni l'une ni l'autre le terme d'"ambassade", mais plutôt un haut-commissariat à Abuja et un consulat général à Lagos.

Le gouvernement sud-africain a annoncé le 5 septembre qu'il fermait temporairement ces deux bureaux par mesure de sécurité durant une série d'attaques contre des entreprises appartenant à des Sud-Africains résidant au Nigeria. Il s'agissait de représailles à une vague d'attaques xénophobes en Afrique du Sud, notamment de nombreuses attaques dirigées contre des entreprises et des propriétés appartenant à des Nigérians.

Même si les tensions entre les deux pays sont fortes, ni le haut-commissariat sud-africain ni le consulat général du Nigeria n'ont été touchés par un attentat à la bombe lors des troubles de ce mois.

"Fausses nouvelles", déclare le gouvernement du Nigeria

Le gouvernement nigérian a qualifié de "fausses nouvelles" les allégations d'attentat à la bombe contre l'une des missions diplomatiques de l'Afrique du Sud.

"La vidéo de la soi-disant explosion d'une bombe qui circule sur les médias sociaux est celle de l'explosion de la bombe sur la place Emab, près de Banex, à Abuja le 25 juin 2014", a déclaré dans un communiqué, le ministre nigérian de de l'Information et de la culture, Lai Mohammed.

La police nigériane a également traité la vidéo d'"autre exemple classique d'une fallacieuse pièce de fake news".

The above video is another classical example of a disingenuous piece of Fake News. There was no explosion in the South African High Commission or any other part of Nigeria today. The public are therefore advised to disregard the information in its entirety. pic.twitter.com/tkNF4kup8p

- Nigeria Police Force (@PoliceNG) September 7, 2019

Cette vidéo montre -t-elle vraiment ce que dit le gouvernement?

Selon le gouvernement nigérian, la vidéo montre un attentat à la bombe à Abuja en 2014. L'attentat à la bombe du centre commercial Emab Plaza, qui a tué au moins 21 personnes, comme il a été largement rapporté à l'époque, notamment dans cette dépêche de l'AFP.

Nous voulions confirmer si la vidéo avait vraiment été filmée sur le site de l'attentat d'Abuja.

À l'aide de l'outil de vérification vidéo inVID, nous avons constaté que des images extraites de la vidéo étaient sur Internet depuis longtemps. Mais les métadonnées des vidéos partagées avaient été effacées, ce qui rendait difficile de situer la vidéo à une date ou un lieu particulier.

L'analyse forensique a montré qu'une version de la vidéo avait été téléchargée sur la page Facebook "The Zambian" à l'aide d'un ordinateur Apple. Mais rien d'autre n'a pu être prouvé à partir des autres données.

En regardant la vidéo maintes fois, nous avons aperçu quelques taxis verts, très populaires à Abuja, la capitale du Nigeria.

Nous avons donc essayé d'utiliser différents termes de recherche sur YouTube, notamment "voiture piégée" et "à Abuja".

Nous avons finalement trouvé cette vidéo, téléchargée par la bien connue YouTubeuse Adeola Fayehun en juin 2014, avec la légende "Abuja Emab Plaza Blazing June 2014".

Dans la description qu'elle fait, Fayehun prévient qu'elle n'est pas l'auteure de la vidéo, indiquant qu'elle espère que "plus de gens verront l'impact de l'explosion" après l'avoir partagée.

Nous ne pouvons donc pas être sûrs à 100%, à partir de cette vidéo seulement, qu'elle témoigne des conséquences de l'attentat à la bombe dirigé contre l'Emab Plaza.

Cependant, une comparaison entre la vidéo et les photographies prises sur les lieux du bombardement montre des similitudes.

Bien que la qualité de la vidéo soit granuleuse, le bâtiment vu à l'arrière-plan sur le site de l'explosion semble être une structure basse de trois étages, comme le centre commercial Emab Plaza.

En comparant cette capture d'écran de la vidéo avec une photo de nos confrères d'AP utilisée à l'époque dans cet article, vous pouvez voir ce qui semble être le même grand arbre à gauche de la photo et le même obstacle noir et blanc. Vous pouvez également voir ce qui semble être l'un des mêmes taxis verts en train de brûler à l'extérieur du bâtiment.

EDIT 19/09 : ajout de bannieres en fin d'article

Vos réactions doivent respecter nos CGU.