Cette vidéo d'un orage de grêle a été filmée à Sydney, et non en France

Cette vidéo d'un orage de grêle a été filmée à Sydney, et non en France

AFP, publié le jeudi 11 juillet 2019 à 07h44

La vidéo d'un orage de grêle a été vue des dizaines de milliers de fois au gré de publications Facebook et Youtube, avant d'être reprise par des médias internationaux, affirmant que cet événement s'était produit en France. Cette affirmation est fausse : la vidéo en question a été tournée à Sydney, en Australie. 

C'est une vidéo de quinze secondes, partagée par un internaute français le 7 juillet 2019, et vue plus de 17.000 fois depuis. 

"Orages de grêle en France... Pensez à protéger vos voitures", affirme la légende de ce tweet. 

Mais ces images ont été tournées à plus de 16.000 kilomètres de la France - à Sydney, en Australie, au cours d'une tempête de grêle ayant frappé la ville le 27 décembre 2018. Selon le site australien ABC News, qui a publié un article sur la tempête le 28 décembre, les dommages causés par la catastrophe s'élèvent à 125 millions de dollars australiens.

Nous avons retrouvé ces images attribuées à la France en effectuant un copié/collé du lien du tweet de l'internaute français et nous l'avons entré dans l'outil InVID, codéveloppé par l'AFP, et qui dans son onglet Analysis permet de savoir si une vidéo a déjà été publiée sur Internet par le passé. La recherche se fait via un découpage en imagettes et une recherche d'image inversée.

Cette recherche nous a menés à ce post Facebook du 6 janvier, reprenant les images du compte Instagram @tors_. 

Tori McPherson, la jeune femme propriétaire de ce compte, a répondu aux questions de l'AFP dans un e-mail daté du 9 juillet 2019. Elle explique avoir pris cette vidéo à Bondi, dans la banlieue est de Sydney. 

"J'ai effectivement pris la vidéo de cet homme pris dans une tempête de grêle - mais depuis ma fenêtre, à Bondi, et pas en France !", a-t-elle écrit à l'AFP, dans un mail visible ci-dessous. 

Ci-dessous, une comparaison de la vidéo de Google Street View (à gauche) et du tweet mensonger (à droite).

"Les gens n'ont pas arrêté de demander : +Pourquoi cet idiot n'a pas mis sa Jeep dans le garage ?!+. Eh bien, c'est parce que j'ai ma brasserie là...", a-t-il tenu à ajouter.

EDIT 18/07/19 : coquille corrigée

Vos réactions doivent respecter nos CGU.