Européennes : selon Nathalie Loiseau, le résultat de LREM n'est ni une "victoire", ni une "défaite" mais un "bon score"

Européennes : selon Nathalie Loiseau, le résultat de LREM n'est ni une "victoire", ni une "défaite" mais un "bon score"
Nathalie Loiseau lors de l'annonce des résultats des élections européennes, le 26 mai 2019 à la Mutualité à Paris.

, publié le lundi 27 mai 2019 à 16h47

"On est à moins d'un point du Rassemblement national et on a le même nombre de sièges que le Rassemblement national qui fait moins bien qu'en 2014", a expliqué la tête de la liste Renaissance.

Interrogée lundi 27 mai sur Europe 1 sur les résultats de liste Renaissance aux élections européennes, Nathalie Loiseau a estimé que ce n'était "ni (une) victoire, ni (une) déroute, ni (une) défaite, un bon score".


"Je ne considère pas que ce soit un échec, ça fait deux ans que l'élection présidentielle a eu lieu, au bout de deux ans nous avons fait la preuve que la République en marche était un parti installé pour durer et pas un accident de l'histoire, que c'est un parti de la jeunesse française, donc c'est un parti d'avenir, et de ce point de vue là, beaucoup, beaucoup, beaucoup de commentateurs se sont trompés", a expliqué la tête de liste Renaissance.

"On est à moins d'un point du Rassemblement national et on a le même nombre de sièges que le Rassemblement national qui fait moins bien qu'en 2014", a insisté Nathalie Loiseau, "donc je considère qu'on a fait le boulot". Elle a rappelé qu'"en 2014 la majorité de l'époque faisait 14%". 

Selon Nathalie Loiseau, "les partis traditionnels sont nulle part, ils sont en dessous de 10%. (...) La réalité c'est que partout en Europe les populistes et les progressistes sont à touche-touche et que les partis traditionnels sont allés à l'élection avec autre chose en tête que l'Europe et ils se sont trompés".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.