Européennes : le scrutin français en sept chiffres

Européennes : le scrutin français en sept chiffres
Les Français vont élire 79 eurodéputés dimanche 26 mai.
A lire aussi

, publié le dimanche 26 mai 2019 à 11h18

Depuis jeudi, 427 millions d'électeurs européens sont appelés à renouveler le Parlement européen dans les 28 États membres de l'Union. Zoom sur les chiffres-clés de ce scrutin en France. 

1 circonscription : Fini le découpage en huit circonscriptions régionales, un régime entré en vigueur pour les élections de juin 2004.

La circonscription unique a été rétablie pour ces élections, chaque formation conduisant une seule liste pour l'ensemble du territoire français.


1 tour : les élections européennes ont lieu au scrutin proportionnel à un tour. Il n'y aura donc pas de second tour pour ceux qui auront laissé passer la date du scrutin, contrairement à la présidentielle, aux législatives ou aux municipales.


34 listes : C'est le nombre record de listes déposées cette année en France. En 1999, dernier scrutin comparable avec circonscription unique, on n'en comptait que 20. Et 2.686 candidats - 1.349 hommes et 1.337 femmes - sont cette fois en lice, avec 48 ans et 1 mois de moyenne d'âge. 25 hommes ont été désignés tête de liste, pour seulement 9 femmes.



79 eurodéputés : Les Français devront élire 79 eurodéputés, soit cinq de plus qu'en 2014 après la décision du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne. Mais le Brexit n'ayant pas encore eu lieu, les cinq derniers élus devront attendre la sortie effective du Royaume-Uni avant de pouvoir prendre leurs fonctions. 


42,4 % de participation en 2014 : Le taux de participation en 2014. Peu élevée depuis le premier scrutin européen en 1979, la participation avait progressé de 2 points par rapport à 2009, après des années de recul continu.


5 % pour une représentation : C'est le seuil à franchir pour envoyer des élus au Parlement européen. Si une liste recueille moins de 5% des suffrages exprimés, elle n'aura aucun élu. Au-delà, les sièges sont répartis à la représentation proportionnelle, suivant la règle de la plus forte moyenne, le système le plus égalitaire.


3 % pour être remboursé : le seuil minimum de suffrages que doit recueillir une liste pour être remboursée de ses frais d'imprimerie (coût du papier, impression des bulletins de vote, affiches et circulaires...) et autres dépenses de campagne. Ceux-ci sont remboursés à hauteur de 47,5% du total.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.