Européennes : "J'ai un peu l'impression qu'on a docteur Loiseau et Mister Macron", raille Manon Aubry

Européennes : "J'ai un peu l'impression qu'on a docteur Loiseau et Mister Macron", raille Manon Aubry
Manon Aubry, le 19 mai 2019, à Paris
A lire aussi

Orange avec AFP-Services, publié le mardi 21 mai 2019 à 09h04

La tête de liste de La France insoumise (LFI) aux élections européennes a dénoncé lundi sur le plateau de LCI un double discours de la majorité sur l'écologie.

À 6 jours des élections européennes du 26 mai, LCI a diffusé lundi soir en partenariat avec RTL et Le Figaro, un débat en deux parties entre 14 têtes de liste, soit deux échanges successifs entre sept candidats. De 20h45 à 23h, Manon Aubry (LFI), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), Jordan Bardella (Rassemblement national), François-Xavier Bellamy (Les Républicains), Raphaël Glucksmann (PS/Place publique), Yannick Jadot (Europe Écologie-Les Verts) et Nathalie Loiseau (La République en marche) ont débattu. L'occasion pour la tête de liste LFI de s'en prendre à l'ancienne ministre des Affaires européennes. 

La jeune femme a dénoncé ce qu'elle considère être un double discours de la majorité sur l'écologie. "Tout le monde connaît Docteur Jekyll et Mister Hyde, j'ai l'impression que l'on a Docteur Loiseau et Mister Macron", a-t-elle attaqué, avant d'énumérer ce qu'elle estime être un recul de la part du chef de l'État. "Vous nous parlez des traités de libre échange et d'une taxe aux frontières de l'UE, mais qui a soutenu l'accord de libre-échange avec le Canada, Emmanuel Macron ? Vous nous parlez de l'interdiction du glyphosate, vous avez sur votre liste M. (Jérémy) Decerle, qui a été fiché par Monsanto comme un des plus fervents soutiens au glyphosate", a-t-elle lancé à la tête de liste LREM.



"Vous défendez les énergies renouvelables, vous n'atteignez même pas l'objectif de 20% d'énergie renouvelable fixé par l'Union européenne. C'est sur cette base-là qu'il y a eu une pétition lancée par quatre ONG et un recours juridique avec plus de deux millions de signatures. Vous êtes d'une hypocrisie sans nom", a-t-elle poursuivi.

"Nous prônons l'écologie au sérieux", assure Loiseau

Le candidat EELV, Yannick Jadot, a lui aussi mis en doute la sincérité du projet de Mme Loiseau sur le plan écologique, lui demandant si le gouvernement allait mettre fin au projet minier Montagne d'or en Guyane, et l'accusant de défendre l'importation d'huile de palme.



"Je sais que c'est très douloureux pour vous de voir des gens qui ont quitté Europe Écologie-Les Verts parce qu'ils ont considéré que c'était un mouvement extrêmement sectaire", lui a répondu Mme Loiseau, rappelant la présence sur sa liste de deux anciens EELV, Pascal Durand et Pascal Canfin. "Nous prônons l'écologie au sérieux, une écologie de solution pas une écologie d'incantation", a-t-elle souligné.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.