Erreurs sur les listes électorales, bulletins de vote insuffisants : les maires inquiets face à l'organisation des élections européennes

Erreurs sur les listes électorales, bulletins de vote insuffisants : les maires inquiets face à l'organisation des élections européennes
Des bulletins de vote dans une urne à Nantes, le 18 juin 2017 (illustration)

, publié le vendredi 24 mai 2019 à 09h30

À quelques jours du scrutin, l'Association des maires de France (AMF) fait part de ses inquiétudes face aux difficultés que les élus rencontrent dans l'organisation des élections européennes, qui se tiendront dimanche 26 mai.

L'AMF sonne l'alarme. Dans un communiqué publié jeudi 23 mai, les maires de France alertent sur des "dysfonctionnements" dans la mise en place du vote de dimanche. Les élus locaux soulignent en particulier la présence de nombreuses erreurs sur les listes électorales, établies à partir d'un nouveau répertoire. Ce Répertoire électoral unique (REU), dont la création a été décidée en 2016, provoque des difficultés dans certaines communes, avec le risque que des électeurs ne puissent pas voter dimanche. Géré par l'Institut national de la statistique (Insee), le REU remplace les fichiers électoraux autrefois gérés par les 35.000 communes.


Pas assez de bulletins de vote ?

Dans son courrier, l'AMF dénonce également la radiation de certains électeurs des listes, sans que cela ne soit justifié, ou encore l'envoi tardif des programmes électoraux des candidats, qui ne sont arrivés dans les boîtes aux lettres des citoyens que quelques jours avant l'échéance. Également, les maires estiment qu'ils n'ont pas reçu suffisamment de bulletins de vote, ce qui pourrait empêcher certains électeurs de s'exprimer dans les urnes. "Autant de préoccupations pour les maires organisateurs des opérations de vote et de la bonne tenue de l'élection prochaine", écrit l'AMF dans un communiqué.


L'Association lance un appel au ministère de l'Intérieur pour attirer l'attention sur tous ces "dysfonctionnements", "qui subsistent malgré les efforts constants des maires, des services d'État locaux ou nationaux (...) pour tenter de les résoudre". Elle réclame la mise en place d'un bilan au plus vite après le scrutin de dimanche, afin d'apporter les solutions nécessaires au bon déroulement des élections suivantes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.