Bernard Cazeneuve se prépare-t-il pour l'élection présidentielle de 2022 ?

Bernard Cazeneuve se prépare-t-il pour l'élection présidentielle de 2022 ?
Bernard Cazeneuve, le 20 février 2019 à Paris.

Orange avec AFP-Services, publié le mardi 28 mai 2019 à 12h57

Après un nouveau score décevant des socialistes aux élections européennes, l'ancien Premier ministre PS a posté dimanche soir un message sur Twitter appelant au rassemblement. 

Après les échecs des élections présidentielles et législatives de 2017, le PS a confirmé sa dégringolade dimanche soir aux Européennes, avec un score de 6,19%, loin derrière le Rassemblement national (RN) et La République en marche (LREM). Si faible soit-il pour un parti qui était majoritaire en 2012, ce score n'a pas surpris les observateurs, puisque les sondeurs créditaient la liste PS/Place publique de Raphaël Glucksmann de 5 à 6% des intentions de vote, laissant planer le doute sur sa présence au parlement européen (la barre étant fixée à 5%).

Face à cette situation, Bernard Cazeneuve est sorti de sa réserve et a appelé à l'union des gauches. "Nous ne pouvons plus faire courir à la République et à la démocratie le danger d'un face-à-face entre LREM et le RN. Nous devons reconstituer une force de gauche sociale et écologique qui offre à la France une espérance. C'est le seul chemin possible. J'invite celle et ceux qui croient en la gauche humaniste à y œuvrer dès maintenant."


 




Le "club" de Cazeneuve lancé cet été ?

Faut-il y voir plus qu'un simple message ? L'ancien Premier ministre socialiste se prépare-t-il pour 2022 ? "En pleine soirée électorale, cette ode au rassemblement visait à montrer que l'ancien Premier ministre entend jouer un rôle dans la reconstruction de sa famille politique. Et pourquoi pas le rôle-titre... ", écrit Le Parisien mardi 28 mai. "Il veut montrer qu'il a envie d'y aller et qu'il faudra compter avec lui", analyse un proche de l'ex-député de la Manche. 




"Depuis des mois, dans une discrétion absolue, l'ancien Premier ministre réunit une petite équipe de fidèles pour échafauder la reconquête. Des groupes d'élus et experts planchent en secret sur un corpus programmatique, les questions sociales, l'écologie", révèle encore le quotidien. 

La semaine dernière, le quotidien affirmait déjà que Bernard Cazeneuve "consult(ait) beaucoup en ce moment et prépar(ait) l'après 26 mai". L'ancien député socialiste Gilles Savary confiait notamment avoir été contacté. "Il est allé chercher des compétences, des économistes, des syndicalistes. Et il voit tous ceux qui lâchent Hollande. Il bosse", explique un ancien ministre auprès du Parisien ce mardi. Il entretient son réseau, composé notamment de Christiane Taubira et Anne Hidalgo. Selon plusieurs socialistes, il a prévu de lancer son "club" cet été, précise Le Journal du Dimanche. 

Vers un duel Hollande-Cazeneuve ?

Ses proches assurent que sa démarche est "désintéressée", mais qu'il ne se dérobera pas. Un discours qui rappelle celui de François Hollande. L'ancien chef de l'État a affirmé la semaine dernière sur BFMTV qu'il n'avait pas renoncé à la politique et qu'il était "prêt à servir son pays" si c'était nécessaire. 

Doit-on s'attendre à un duel entre les deux hommes ? "Cazeneuve est loyal, il sait qu'il ne peut pas affronter Hollande. Mais il se dit que si Hollande n'y va pas, alors il a une chance", analyse un ténor du PS dans les colonnes du JDD. "Ils se parlent. Ça débouchera sur un 'gentlemen's agreement'", veut de son côté croire un fidèle de Bernard Cazeneuve. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.