Wall Street vire légèrement dans le rouge après l'ouverture

Wall Street vire légèrement dans le rouge après l'ouverture
La façade de la Bourse de New York, le 15 juillet
A lire aussi

publié le mardi 03 août 2021 à 16h33

La Bourse de New York évoluait dans le rouge lundi après avoir démarré en territoire positif, ayant déjà perdu de l'élan la veille à cause de doutes sur la croissance.

A 14H10 GMT, l'indice Dow Jones reculait de 0,24% à 34.755,47 points. Le Nasdaq perdait 0,55% à 14.600,76 points et le S&P 500 lâchait 0,25% à 4.376,10 points.

Lundi pour la première séance du mois, le Dow Jones avait perdu 0,28% et le S&P 500 0,18%. L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, était resté stable grappillant 0,06%. 

"Les indices ont démarré sur une meilleure note" à l'ouverture "mais reste à savoir s'ils ne vont pas finir comme la veille, avec actions et taux obligataires en baisse", doutait Patrick O'Hare de Briefing.com.

Les investisseurs ont été rassérénés par plusieurs bons résultats d'entreprises, mais sont également "inquiets de la poursuite du tour de vis règlementaire chinois sur les grandes entreprises", soulignaient les analystes de Schwab.

Le géant chinois de l'internet Tencent a été malmené en Bourse à Hong Kong après des critiques d'un média d'Etat contre "l'addiction aux jeux video".

"La chape réglementaire est de retour sur les actions chinoises, à la suite d'une référence cinglante, dans un journal chinois appartenant à l'État, aux jeux vidéo comme étant +de l'opium pour l'esprit+", a relevé Patrick O'Hare. 

Toujours du côté des jeux video, l'éditeur américain Activision Blizzard, en pleine tempête après avoir été accusé d'avoir laissé s'installer discrimination et harcèlement au sein de l'entreprise, a annoncé mardi le départ d'un responsable de ls filiale Blizzard Entertainment.

Le titre chutait de 4,46% à Wall Street.

Pepsico, qui a annoncé la vente des jus Tropicana et Naked à un fonds d'investissements français pour 3,3 milliards de dollars, restait stable (+0,18%).

Les rendements obligataires sur la dette américaine à 10 ans étaient en recul à 1,1556% contre 1,1773%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.