Wall Street ouvre à nouveau dans le rouge

Wall Street ouvre à nouveau dans le rouge
la Bourse de New York le 23 mars 2021

publié le mercredi 18 août 2021 à 16h02

La Bourse de New York a ouvert de nouveau dans le rouge mercredi en attendant un compte-rendu de la Fed, après un net repli la veille marqué par un indicateur de consommation décevant.

A 14H00 GMT, l'indice Dow Jones perdait 0,27%. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, cédait 0,11%. L'indice élargi S&P 500 lâchait 0,10%.

Mardi, après cinq séances consécutives de hausse qui les a poussés vers des records, l'indice Dow Jones a perdu 0,79% à 35.343,28 points et l'indice élargi S&P 500 a lâché 0,71% à 4.448,08 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a abandonné 0,93% à 14.656,18 points.

"Le marché se relève d'une mauvaise performance mais ne montre guère d'entrain à repartir", soulignait Patrick O'Hare de Briefing.com.

Les investisseurs guettaient la publication à 18H00 GMT des minutes de la Fed, le compte-rendu de la dernière réunion monétaire de fin juillet de la Banque centrale pour déceler des indices sur le moment où l'institution pourrait commencer à réduire son soutien monétaire.

Depuis le Comité monétaire du 28 juillet, les membres de la Fed ont montré un soutien croissant pour l'annonce en septembre d'un prochain allègement des achats d'actifs.

Les rendements sur les bons du Trésor à 10 ans augmentaient un peu à 1,27% contre &,26% la veille.

L'opérateur téléphonique T-Mobile avançait de 0,27% à 141 dollars malgré l'annonce du vol des données privées de 7,8 millions de ses clients lors d'un piratage informatique qui a touché les fichiers de 40 millions de ses clients passés et potentiels.

En dépit de bons résultats au 2e trimestre, le titre de la chaîne de magasins Target perdait 2,32% après avoir déjà lâché 2,90% la veille. L'action du distributeur a été jusqu'ici l'une des grandes gagnantes du secteur pendant la reprise, ayant grimpé de 40% sur un an.

Au rang des indicateurs, l'activité du bâtiment a été mitigée en juillet, les mises en chantier de logements neufs ayant chuté de 7%, le secteur de la construction étant lourdement pénalisé par les prix désormais très élevé des biens immobiliers. Signe positif cependant, les permis de construire délivrés sont repartis à la hausse, après trois mois de baisse.

Tesla, dont le titre a été malmené ces dernières séances après une enquête des autorités américaines sur son système "autopilot" impliqué dans une douzaine d'accidents, repartait de l'avant (+1,39% à 674,95 dollars).

Nasdaq

Vos réactions doivent respecter nos CGU.