Nicolas Doze: Déficit: Pourquoi le délai de deux ans accordé à la France passe-t-il mal ? - 10/03

par BFM Business

Nicolas Doze s'est intéressé au délai supplémentaire que la Commission européenne a donné à la France. Pour la troisième fois de suite, Paris s’est vu accorder un délai de deux ans pour réduire son déficit sous le seuil des 3 % du PIB du pays. - Good Morning Business, du 10 mars, sur BFM Business.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.