Affaire des sous-marins: pour Emmanuel Macron, "les conséquences pour l'industrie française sont limitées"

par BFMTV

Le président de la République s'est exprimé publiquement pour la première fois sur la crise des sous-marins avec l'Australie, lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis. L'alliance AUKUS nouée par l'Australie avec les États-Unis et le Royaume-Uni qui prive la France d'un contrat pour la fourniture de sous-marins à l'Australie "ne change en rien la stratégie indopacifique de la France, a affirmé Emmanuel Macron. "Les conséquences pour l'industrie française sont limitées", a-t-il également ajouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.