Prix des carburants: Berger (CFDT) veut des négociations salariales

Prix des carburants: Berger (CFDT) veut des négociations salariales
Laurent Berger le 1er septembre 2021 à Paris

publié le vendredi 15 octobre 2021 à 09h46

Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger s'est dit vendredi favorable à un chèque carburant "de façon ponctuelle" pour atténuer la hausse des prix, mais a aussi demandé vendredi aux entreprises de jouer le jeu" à travers les négociations salariales.

Alors que le gouvernement cherche la parade à la flambée des carburants, le premier syndicat de France estime que la réponse ne doit pas seulement venir de l'Etat.

"Il faut un chèque carburant de façon ponctuelle, c'est indispensable pour tout un tas de citoyens", a estimé M. Berger sur RMC, mais "il faut aussi demander aux employeurs de jouer le jeu".

"Dans une entreprise où les salariés se déplacent beaucoup, parce qu'ils ne sont pas forcément tout près" de leur lieu de travail, "ce serait très bien qu'il y ait une réflexion" sur cette question, a-t-il ajouté.

Le patron de la CFDT considère que, "dans les négociations salariales, il faudra intégrer cette dimension-là pour l'augmentation des salaires et pourquoi pas pour des mesures sur les mobilités".

L'exécutif, qui a déjà promis de lisser les tarifs du gaz et de l'électricité jusqu'au printemps, prépare une "action de court terme" sur le sujet des carburants afin de "ne laisser personne dans le désarroi", a indiqué jeudi le président Macron.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.