La Bourse de Paris termine en repli de 0,19% à 6.753,52 points

La Bourse de Paris termine en repli de 0,19% à 6.753,52 points
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
A lire aussi

publié le mercredi 27 octobre 2021 à 18h09

La Bourse de Paris a clôturé en recul de 0,19% mercredi, à l'issue d'une nouvelle salve de résultats et avec un regain des craintes liées à la croissance.

L'indice vedette CAC 40 a perdu 12,99 points à 6.753,52 points. La veille, il avait terminé en hausse de 0,80%, à son plus haut niveau depuis le 18 août.

En pleine saison des résultats d'entreprises, les marchés ont tendance à "mettre de côté les chiffres macroéconomiques pour se focaliser sur les publications microéconomiques, qui sont globalement bonnes et au-dessus des attentes" jusqu'à maintenant, explique Valentin Bulle, gérant actions chez Dôm Finance.

Mais "les craintes sur la croissance future" gagnent selon lui les marchés obligataires depuis le début de la semaine et des signaux négatifs venus d'Allemagne les ont confortées, incitant les marchés actions à choisir la prudence ce mercredi.

La croissance allemande n'est attendue qu'à 2,6% en 2021, moins forte que prévu. Et l'inflation devrait atteindre 3% en 2021, au plus haut depuis 1993, avant de ralentir à partir de 2022, selon le gouvernement allemand.

Autre source d'inquiétude: les tensions entre Pékin et Washington. Le régulateur américain a révoqué mardi l'autorisation d'activité aux Etats-Unis de la filiale locale de China Telecom, évoquant des risques "significatifs" pour la sécurité nationale. 

Aux Etats-Unis, les géants des technologies comme Google, Microsoft et Twitter ont profité de l'accélération de la transition numérique avec la pandémie et ont publié des résultats trimestriels conformes ou supérieurs aux attentes des investisseurs. De quoi tirer l'indice Nasdaq à forte coloration technologique. 

Schneider Electric salué

Schneider Electric a signé la meilleure performance du CAC 40 (+2,41% à 146,28 euros) après avoir confirmé ses objectifs annuels. Le géant français des équipements électriques et automatismes industriels a publié un chiffre d'affaires en hausse au troisième trimestre.

Seb félicité

Le géant français du petit électroménager SEB (+12,38% à 138 euros) a revu à la hausse son objectif de ventes pour l'ensemble de l'année 2021, après un troisième trimestre meilleur que prévu, en dépit de difficultés sur ses approvisionnements.

Scor fait mieux que prévu

Le cours de l'action Scor a bondi de plus de 12,22% à 27,91 euros, après la publication de résultats trimestriels meilleurs qu'attendu par les analystes, même si le réassureur français a basculé dans le rouge au troisième trimestre.

SMCP toujours pénalisé

Le groupe textile SMCP (Sandro, Maje et Claudie Pierlot), très pénalisé en 2020 par le Covid, a annoncé un chiffre d'affaires de 271,7 millions d'euros au troisième trimestre, soit une baisse de 1% par rapport au troisième trimestre 2019, avant la crise sanitaire. Son action a perdu 9,38% à 7,01 euros.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.