La Bourse de Paris rebondit dans le sillage de Wall Street

La Bourse de Paris rebondit dans le sillage de Wall Street
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
A lire aussi

publié le jeudi 16 septembre 2021 à 10h39

La Bourse de Paris évoluait en hausse de 0,60% jeudi, dans le sillage du rebond de Wall Street de la veille et ignorant les inquiétudes qui pèsent sur les marchés chinois. 

A 09H55, l'indice phare CAC 40 prenait 40,16 points à 6.623,34 points. La veille, il avait baissé de 1,04%.

Les indices boursiers européens ont ouvert dans le vert, "malgré un faible démarrage en Asie", constate Michael Hewson, analyste chez CMC Markets UK, qui "compte tenu de l'incertitude actuelle" estime que "les investisseurs ont du mal à trouver un catalyseur pour justifier que les actions continuent de monter".

En Chine, les difficultés financières du géant chinois de l'immobilier Evergrande et le lot de réformes et tours de vis réglementaires engagés par le gouvernement envers certains secteurs économiques pèsent sur les marchés. 

Mercredi, la Bourse de New York a clôturé en hausse, les investisseurs semblant retrouver confiance dans l'économie.

"Wall Street confirme que les mouvements de baisse n'ont toujours pas la capacité de prendre de l'ampleur", constate Tangi Le Liboux, stratégiste chez Aurel BGC. "Les liquidités restent abondantes et le "tapering" (réduction des achats d'actifs des banques centrales) n'entrera pas en vigueur avant plusieurs mois", ajoute-t-il. 

En Europe, le marché automobile, qui avait repris du poil de la bête au printemps, a rechuté en juillet et en août.

Vivendi poursuit sa boulimie, Lagardère bondit

Le géant des médias Vivendi, contrôlé par Vincent Bolloré, a annoncé qu'il comptait acquérir la participation de 18% du fonds Amber Capital dans le groupe Lagardère. Il compte également déposer un projet d'OPA pour acquérir le solde du groupe propriétaire d'Hachette et Europe 1. 

L'action Lagardère s'envolait de 20,47% à 23,48 euros au lendemain de cette annonce, tandis que celle de Vivendi perdait 0,82% à 31,45 euros.

En parallèle, la filiale de Vivendi Prisma Media a annoncé l'acquisition de Télé Z, deuxième magazine TV en termes d'exemplaires vendus en France. 

Thales peu inquiet

Thales (+1,15% à 82,82 euros) a confirmé ses objectifs financiers en dépit de la rupture par l'Australie du contrat pour la fourniture par la France de 12 sous-marins dans lequel l'électronicien de défense était impliqué.

Conséquence d'un vaste partenariat de sécurité scellé entre les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie, Canberra a annoncé rompre le contrat-cadre de 31 milliards d'euros qui liait l'Australie au Français Naval Group, dont Thales est actionnaire à hauteur de 35%.

Veolia cherche des fonds

Veolia (+0,93% à 29,27 euros), numéro un mondial de l'eau et des déchets, a annoncé le lancement d'une augmentation de capital de 2,5 milliards d'euros destinée à financer une partie de l'acquisition de Suez, son rival historique.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.