La Bourse de Paris poursuit son rebond

La Bourse de Paris poursuit son rebond
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
A lire aussi

publié le jeudi 30 septembre 2021 à 09h45

La Bourse de Paris montait de 0,59% jeudi après l'ouverture, poursuivant son rebond de la veille, en profitant d'une accalmie sur le marché des taux, malgré les craintes autour d'une inflation persistante.

A 09H30, l'indice CAC 40 gagnait 36,39 points à 6.597,19 points, au lendemain d'une hausse de 0,83%.

La place parisienne a démarré la séance du bon pied, profitant d'une accalmie sur le marché des taux.

Après une forte hausse mardi, les taux des emprunts d'Etat américains à 10 ans sont restés stables mercredi, autour de 1,53%.

La remontée de mardi est liée "aux craintes autour de l'inflation plus durable que prévu qui nécessitera une intervention des banquiers centraux", explique Christopher Dembik, directeur stratégie et macroéconomie de Saxo Banque.

En France, l'inflation a accéléré à 2,1% sur un an au mois de septembre, après 1,9% en août, selon une estimation provisoire publiée jeudi par l'Insee. Une hausse des prix tirée par les services et l'énergie.

Au cours de la séance, les investisseurs prendront connaissance de la même donnée pour l'Allemagne.

Dans l'après-midi, ils surveilleront également la publication de l'estimation finale du PIB des Etats-Unis au deuxième trimestre ainsi que les demandes hebdomadaires d'allocation chômage. 

"N'oublions pas non plus de dire que les parlementaires américains sont chargés d'adopter un budget avant minuit s'ils veulent éviter l'assèchement soudain des finances du gouvernement fédéral", indique John Plassard, responsable des investissements chez Mirabaud.

Ce budget temporaire devra être valide jusqu'en décembre pour éviter la paralysie du gouvernement fédéral, car la loi de finances actuelle expire jeudi soir à minuit.

Eutelsat, convoité par Drahi, s'envole

Eutelsat grimpait de 16,52% à 12,06 euros. L'opérateur européen de satellites a rejeté une offre de rachat du milliardaire Patrick Drahi, l'actionnaire majoritaire d'Altice, a-t-il indiqué mercredi en réponse à des rumeurs de marché.

Dans son sillage, SES prenait 3,40% à 7,41 euros.

L'énergie bien orientée

Dans un contexte de hausse des prix de l'électricité, les titres liées à l'énergie évoluaient dans le vert, à l'instar d'EDF (+1,03% à 11,36 euros) et de TotalEnergies (+0,29% à 41,16 euros).

Beneteau prend l'eau

Le constructeur de bateaux, qui est repassé dans le vert au premier semestre 2021, avec un bénéfice net de 47 millions d'euros, reculait de 0,80% à 13,46 euros. Le groupe profite du dynamisme du marché des bateaux, dans un contexte marqué par des "tensions sur les approvisionnements au plan mondial".

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.