La Bourse de Paris ouvre en nette hausse

La Bourse de Paris ouvre en nette hausse
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
A lire aussi

publié le mercredi 22 septembre 2021 à 09h47

La Bourse de Paris progressait de 1,06% mercredi, confirmant son rebond de la veille, et retrouve un peu d'optimisme concernant la situation du géant chinois Evergrande. 

A 09H25, l'indice vedette CAC 40 montait de 72,30 points à 6.625,03 points, au lendemain d'une progression de 1,5%. 

"Les marchés restent nerveux, inquiets de la situation chinoise (avec actuellement au centre des préoccupations le dossier Evergrande) et attentifs à ce que dira ce soir la banque centrale américaine au sortir de son comité de politique monétaire", résume Hervé Goulletquer, analyste chez LBPAM.

Le risque de défaut de paiement du groupe immobilier Evergrande et les éventuels effets de contagion à d'autres entreprises avaient provoqué un fort repli des marchés boursiers lundi.

Mercredi, il a annoncé le paiement d'intérêts sur une petite partie de sa dette et a ajouté être parvenu à un accord avec des porteurs d'obligations afin d'éviter de se retrouver en défaut de paiement.

"Le groupe chinois Evergrande a injecté une nouvelle dose d'incertitude sur les marchés financiers avec une déclaration d'un paiement d'intérêts obligataires qui a laissé les analystes dans l'expectative", estiment les analystes de Saxo Banque, étant donné que "l'entreprise n'a pas précisé combien d'intérêts seraient payés ni quand".

En outre, la Réserve fédérale américaine achèvera, après la clôture des marchés européens, sa réunion monétaire et pourrait donner quelques indications sur ses intentions. Cependant l'annonce du calendrier de réduction des achats d'actifs sera sans doute pour plus tard.

La Fed veut diminuer progressivement ses achats de 120 milliards de dollars par mois en bons du Trésor et autres titres qu'elle entreprend depuis le début de la crise. Mais pour cela, elle veut s'assurer que la reprise économique soit suffisamment solide.

En France, le gouvernement dévoilera mercredi son projet de budget pour 2022, dont les dépenses risquent de s'envoler malgré la fin des aides d'urgence mises en place face à la pandémie de Covid-19. 

Le Haut conseil des finances publiques (HCFP) a d'ores et déjà fustigé ce projet de budget, se disant incapable de rendre un avis "pleinement éclairé", car des "mesures d'ampleur" prévues par le gouvernement n'ont pas été intégrées au document transmis à l'instance indépendante.

Orpea confirme ses objectifs

Le spécialiste français des cliniques privées et des maisons de retraite a confirmé ses objectifs annuels mardi en publiant un bénéfice net en hausse de 40% au premier semestre, où il a poursuivi sa politique d'acquisitions. L'action Orpea montait de 0,47% à 105,90 euros. 

Iliad se renforce en Pologne

Le groupe Iliad, maison mère de Free, a annoncé le rachat de l'opérateur de télécoms polonais UPC Poland, valorisé 1,53 milliard d'euros. Le titre était stable (+0,05% à 182,10 euros).

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.