La Bourse de Paris finit en hausse de 0,80%

La Bourse de Paris finit en hausse de 0,80%
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
A lire aussi

publié le lundi 06 septembre 2021 à 18h15

La Bourse de Paris a confirmé son rebond lundi (+0,80%), tirée par le secteur du luxe lui-même soutenu par les indices asiatiques, dans une séance calme en l'absence de Wall Street.

L'indice phare CAC 40 a avancé de 53,51 points à 6.743,50 points. Vendredi, il avait perdu 1,08%, déçu par le nombre de créations d'emplois aux États-Unis.

"Le marché a absorbé le choc de vendredi", causé par un rapport sur l'emploi américain largement inférieur aux attentes, constate Frédéric Rozier, gestionnaire de portefeuille chez Mirabaud France.

"Par le poids du secteur du luxe, le marché a gommé la séance de vendredi dans le sillage des marchés asiatiques", précise l'expert.

Pour la suite, "les réunions des banques centrales continueront à retenir l'attention des marchés, scrutant le moindre signal de l'évolution à venir des politiques monétaires", note de son côté Gilles Guibout, responsable des actions européennes chez AXA IM.

Face au ralentissement de l'emploi dans la plus grande économie du monde, certains investisseurs s'attendent à ce que la Réserve fédérale américaine retarde le lancement de la réduction de son soutien monétaire.

Celle-ci devrait prendre position d'ici à la fin de l'année, tandis que la Banque centrale européenne se réunira jeudi.

Le poids du luxe 

Après des prises de bénéfice vendredi, Kering a repris 1,61% à 694,30 euros et Hermès +1,79% à 1.277,50 euros.

Le groupe LVMH, qui a annoncé lundi l'acquisition d'un éditeur de beaux livres luxueux consacrés aux arts, Citadelles & Mazenod, s'est adjugé 2,17% à 648,70 euros, la plus forte hausse de l'indice.

TotalEnergies en Irak

Un autre poids lourd de la cote a contribué à la tendance haussière: le gouvernement irakien et le producteur français de pétrole et de gaz TotalEnergies ont signé dimanche à Bagdad un contrat de 10 milliards de dollars d'investissement dans la production pétrolière, gazière et solaire du pays, qui seront suivis par 17 milliards supplémentaires dans une phase future.

L'action TotalEnergies a gagné 1,07% à 37,67 euros.

Carrefour rebondit aussi

Le titre a rebondi (+1,87% à 15,82 euros) après avoir été sanctionné la semaine dernière en raison de la sortie annoncée du milliardaire français Bernard Arnault du géant de la distribution dans lequel il était actionnaire depuis 14 ans.

En outre, le titre a profité de l'annonce par le ministre de l'Économie de la diminution du nombre de centres commerciaux de plus de 20.000 mètres carrés en France soumis à l'obligation du pass sanitaire (de 178 à 64) à compter de mercredi.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.