La Bourse de Paris commence septembre du bon pied

La Bourse de Paris commence septembre du bon pied
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris
A lire aussi

publié le mercredi 01 septembre 2021 à 10h08

La Bourse de Paris évoluait en hausse de 1,11% mercredi, reprenant de la vigueur après une fin de mois d'août peu dynamique, en amont de la publication de données attendues sur l'emploi américain.

A 09H45, l'indice vedette CAC 40 prenait 73,22 points à 6.753,40 points. La veille, il s'était apprécié de 0,11%.

"Les marchés sont sur la voie de nouveaux gains", constate Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote, mais "personne ne peut dire si la tendance actuelle est saine, quand elle finira ni comment elle finira". Selon l'analyste, "nous pourrions voir des baisses des cours des actions de 10% à 20% par rapport aux niveaux actuels". 

"En ce 1er septembre, les marchés prendront connaissance du rapport ADP de l'emploi dans le secteur privé (aux Etats-Unis), avant la publication des chiffres mensuels du BLS après demain", souligne Tangi Le Liboux, stratégiste cher le courtier Aurel BGC. 

Ces chiffres sont particulièrement attendus car ils sont également scrutés par la banque centrale américaine, la Fed, qui entend normaliser sa politique monétaire une fois que l'économie américaine se sera remise de la crise liée au Covid-19. 

De son côté, l'activité manufacturière en Chine s'est contractée en août pour tomber à 49,2 points, son plus bas niveau depuis 16 mois, plombée par un rebond épidémique qui a pesé sur les chaînes d'approvisionnement, selon l'indice d'activité des directeurs d'achat (PMI), calculé par le cabinet IHS Markit pour le groupe de médias Caixin.

Ces chiffres confirment ceux publiés mardi par le Bureau national des statistiques, qui signalaient un ralentissement de la croissance de l'activité manufacturière en août, à 50,1 points. L'indice se maintenait toutefois en territoire positif. 

Un nombre supérieur à 50 témoigne d'une expansion de l'activité et, en deçà, il traduit une contraction.

Carrefour perd une fortune

Le milliardaire français Bernard Arnault va vendre la participation qu'il détient dans Carrefour, via sa holding Agache, soit environ 5,7% du groupe, après 14 années de présence à son capital. Selon la Société Générale, qui a réalisé l'opération, le montant de la vente de ces actions est d'environ 724 millions d'euros. Le titre de Carrefour reculait de 4,07% à 16,17 euros.

Pernod Ricard bondit

Le titre du n°2 mondial des spiritueux profitait de la publication de résultats supérieurs aux attentes et prenait 3,40% à 183,85 euros. Le groupe a enregistré des "ventes record" aux Etats-Unis et en Chine au cours de son exercice décalé 2020/21, permettant à son chiffre d'affaires annuel de progresser de 4%.

BioMérieux en forme

Le laboratoire, spécialiste des tests médicaux, a confirmé ses objectifs pour 2021 après des résultats en forte croissance au premier semestre, toujours soutenu par ses tests de dépistage du Covid-19. L'action BioMérieux montait de 6,07% à 110,15 euros.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.