Garcia Marquez: 100 ans d'élégance en vente sur rendez-vous à Mexico

Chargement en cours
Des pièces de la garde-robe de l'écrivain colombien Gabriel Garcia Marquez, prix Nobel de Littérature 1982, mis à la vente dans sa demeure à Mexico le 18 octobre 2021
Des pièces de la garde-robe de l'écrivain colombien Gabriel Garcia Marquez, prix Nobel de Littérature 1982, mis à la vente dans sa demeure à Mexico le 18 octobre 2021
1/2
© AFP, Pedro PARDO

publié le jeudi 21 octobre 2021 à 14h08

Vestes et sacs en tweed, chemises italiennes, cravates et pochettes multicolores, chaussures en cuir: conteur inimitable, Gabriel Garcia Marquez soignait aussi le style de sa garde-robe, dont une partie est mise en vente depuis mercredi à Mexico, sa ville d'adoption.

L'événement, à l'initiative de la petite-fille du plus célèbre des écrivains colombiens, marque l'ouverture de la Maison de littérature Gabriel Garcia Marquez, là-même où "Gabo" (son surnom) a vécu jusqu'à sa mort le 17 avril 2014.

La vente a commencé ce mercredi sur rendez-vous, pour une centaine de privilégiés considérés comme des proches par la petite-fille, Emilia Garcia Elizondo.

La nouvelle maîtresse des lieux, 31 ans, affirme à l'AFP avoir évité le principe des enchères : "j'ai regardé un peu le prix des objets qui ont appartenu aux célébrités, et je ne pense pas que +Gabo+ aurait été d'accord".

Garcia Marquez et sa femme "n'ont jamais été inaccessibles. Ils n'étaient pas prétentieux", assure-t-elle.

Les organisateurs préfèrent ne pas s'attarder sur la basse question du prix des reliques qui ont appartenu à l'auteur de "Chronique d'une mort annoncée". 

Une chemise Armani est proposée à la vente à 6.000 pesos (300 dollars), indique une étiquette visible à l'oeil nu pendant la visite.

Les bénéfices seront reversés à une fondation qui vient en aide aux enfants des communautés indigènes du sud du Mexique, d'après la petite-fille.

Des affaires de sa femme, Mercedes Barcha, sont aussi proposées à la vente, ou simplement exposées, comme les vêtements qu'elle portait le jour où son mari a reçu le prix Nobel de littérature en 1982.

Derrière les présentoirs avec les cintres et les vestes, les piles de chemises et les rangées de bottines, la visite permet une plongée dans l'intimité de "Gabo" au travail, son bureau et sa bibliothèque aux livres impeccablement rangés (biographie de Che Guevara, édition turque de sa propre auto-biographie...).

Des souvenirs personnels (photos de sa rencontre avec Bill Clinton...) rythment la visite de ce nouveau lieu de culture à Mexico qui en compte déjà des dizaines (musée d'Anthropologie, musée Frida Kahlo...).

Chef de file du "réalisme magique", Gabriel Garcia Marquez est mort le 17 avril 2014 à l'âge de 87 ans à Mexico où le Colombien a vécu une partie de sa vie. Sa femme est décédée au même âge le 15 août 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.