En hausse de 0,45%, la Bourse de Paris signe un nouveau record de clôture

En hausse de 0,45%, la Bourse de Paris signe un nouveau record de clôture
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris, à La Défense, le 21 novembre 2019
A lire aussi

publié le vendredi 12 novembre 2021 à 18h10

La Bourse de Paris a fini vendredi dans le vert (+0,45%) et sur un nouveau record de clôture, une séance calme due au pont du 11 novembre, au terme d'une semaine où l'inflation américaine a surpris à la hausse.

L'indice phare CAC 40 a pris 31,85 points à 7.091,40 points en dépit d'inquiétudes face à la résurgence de la pandémie dans plusieurs pays européens et d'un recul de la confiance des consommateurs américains en novembre, à son plus bas niveau en dix ans. La cote parisienne signe ainsi sa sixième semaine de hausse d'affilée.

"Le marché est dans une phase de transition", avec "d'une part une saison de résultats trimestriels constructive mais d'un autre côté cette idée bien présente que l'inflation est là pour durer", constate Raphaël Thuin, Responsable des stratégies de marchés des capitaux chez Tikehau Capital.

Indicateur phare de la semaine publié mercredi, l'inflation américaine a accéléré en octobre pour atteindre 6,2% sur un an, un niveau inédit depuis 1990 et bien supérieur aux prévisions.

Cet état de fait entraîne un risque : "si le marché commence à s'inquiéter plus fortement du fait que l'inflation est là pour durer et que les banques centrales vont devoir accélérer le rythme de leur resserrement monétaire, on pourrait avoir des réactions plus violentes sur la courbe des taux d'abord qui conduirait potentiellement à une correction sur les marchés actions", selon M. Thuin.

D'autant plus que "le marché se cherche un peu en ce moment", alors que la reprise est entrée "dans une phase de décélération et de réduction des injections d'argent en soutien de l'économie", ajoute l'expert interrogé par l'AFP.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.