La Bourse de Paris poursuit dans le vert

La Bourse de Paris poursuit dans le vert
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris

publié le vendredi 15 octobre 2021 à 09h54

La Bourse de Paris ralliait le seuil des 6.700 points vendredi, en dépit d'une accélération de l'inflation plus forte que prévu en France, profitant de l'optimisme sur les places asiatiques et de la clôture positive de Wall Street.

A 09H26, l'indice CAC 40 avançait de 0,60%, à 6.725,60 points après deux séances clairement positives jeudi (+1,33%) et mercredi (+0,75%).

"La saison des résultats a commencé de la meilleure des manières" et "les données macroéconomiques ont globalement rassuré les investisseurs", note Christopher Dembik, directeur stratégie et macroéconomie chez Saxo Banque.

Néanmoins, "les risques qui pèsent toujours sur les marchés, à l'image des pressions inflationnistes, du ralentissement en Chine ainsi que des divergences dans les politiques monétaires, pourraient entraîner une poussée de la volatilité", prévient l'expert.

Jeudi, les investisseurs ont salué de bons résultats du secteur bancaire et de bonnes nouvelles macroéconomiques en provenance des Etats-Unis.

Les prix à la production ont augmenté moins que prévu en septembre en dépit de la forte progression des prix de l'énergie et de l'alimentation, et les inscriptions hebdomadaires au chômage ont chuté beaucoup plus que prévu.

En France, les prix à la consommation ont progressé de 2,2% sur un an au mois de septembre, soit 0,1 point de plus que ce qu'avait indiqué l'Institut national de la statistique dans une première estimation publiée le 30 septembre.

En outre, le nombre de créations d'entreprises dans l'Hexagone a diminué de 1,5% en septembre par rapport à août.

OVHcloud en hausse pour son entrée en Bourse

Pour sa première cotation, l'action du champion français de l'informatique dématérialisée OVHcloud se négociait (+6,75% à 19,70 euros) largement au-dessus de son prix d'introduction en Bourse fixé à 18,50 euros.

FDJ ne convainc pas

Le titre FDJ perdait 1,91% à 43,60 euros. La Française des jeux, privatisée fin 2019, a poursuivi sur "une bonne dynamique" au troisième trimestre avec un niveau de mises en hausse de 4% par rapport à 2020 et s'est dit confiante dans l'atteinte de ses objectifs annuels.

ADP monte

L'action ADP montait de 1,68% à 114,68 euros. Le trafic des aéroports parisiens s'est essoufflé en septembre, retombant à la moitié de celui du même mois de 2019, même s'il a doublé sur un an.

Sodexo et Accor négocient

Le groupe de restauration collective Sodexo (+1,14% à 77,98 euros) a entamé des discussions sur la vente du célèbre cabaret parisien le Lido avec le géant hôtelier Accor (+1,44% à 31,66 euros) mais celles-ci n'ont pas encore abouti.

Euronext CAC40

Vos réactions doivent respecter nos CGU.