Après la pandémie, Milan redevient la Mecque du design

Chargement en cours
"Propositions d'habitations" de l'artiste Absalon dans le cadre d'une exposition de la Fondation Cartier au musée Triennale à Milan, le 4 septembre 2021
"Propositions d'habitations" de l'artiste Absalon dans le cadre d'une exposition de la Fondation Cartier au musée Triennale à Milan, le 4 septembre 2021
1/3
© AFP, MARCO BERTORELLO

publié le dimanche 05 septembre 2021 à 20h37

Après une pause forcée de deux ans pour cause de pandémie de coronavirus, les amateurs de design ont pu enfin retrouver le Salon du meuble à Milan, qui a ouvert ses portes dimanche, signe de reprise de tout un secteur.

Pour sa 59e édition, le salon se déroule sous un format réduit, avec une présence limitée à 425 exposants, dont 66 de l'étranger, mais a promis d'être particulièrement "innovant" et riche en nouveautés.

Cette édition spéciale baptisée "Supersalone", qui a lieu jusqu'à vendredi, est "unique car elle signe le redémarrage" de la filière, à déclaré à l'AFP Maria Porro, nouvelle présidente du "Salone del Mobile".

"L'innovation, l'attention portée à l'impact environnemental, la créativité, les échanges culturels et les expériences numériques" seront les maîtres-mots de ce salon, résume-t-elle.

Ce rendez-vous du design de renommée internationale est le premier grand salon professionnel organisé en Italie depuis l'éclatement de la pandémie en février 2020. La tenue de ce genre d'événements est autorisée à nouveau depuis le 1er juillet.

"Acheter un canapé, une cuisine, est une expérience sensorielle. Il est temps de s'y remettre, en regardant et en touchant les produits", a commenté auprès de l'AFP le président de l'association de la filière italienne de l'ameublement (Federlegno Arredo), Claudio Feltrin.

Après une année 2020 difficile, qui a vu le chiffre d'affaires du secteur ameublement et éclairage reculer de 8,9% à 21,2 milliards d'euros, les clignotants se sont remis au vert.

Pendant les cinq premiers mois de 2021, les exportations ont fait un bond de 43,2%, à 5,4 milliards d'euros, comparé à la même période de 2020 et sont en hausse de 5,7% par rapport à 2019.

La France, avec une progression de 53,7% à 988,5 millions d'euros, reste de loin le premier marché à l'étranger des meubles italiens, suivie des Etats-Unis (+73,7%) et de l'Allemagne (+32,8%).

"Les perspectives pour 2021 sont bonnes, malgré toutes les incertitudes liées à l'évolution de la pandémie", a estimé M. Feltrin.

Interrogé sur le succès international du design italien, il a évoqué un "grand savoir-faire artisanal" et des "matériaux innovants". Le Salon du meuble, "la plus importante vitrine du design dans le monde", a contribué selon lui à cette réussite.

Contrairement aux éditions précédentes, le grand public aura accès au salon pendant toute sa durée, à l'instar des professionnels.

Le rendez-vous a aussi, comme tous les ans, son versant "off": plus de 500 événements sont organisés cette semaine à travers Milan dans le cadre du "Fuorisalone" (le Hors salon), avec des expositions, happenings et cocktails autour du design et de la mode.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.