MV Agusta s'attaque au marché du VAE

Chargement en cours
MV Agusta s'attaque au marché du VAE
MV Agusta s'attaque au marché du VAE
1/6
© Motorlegend

publié le mercredi 04 août 2021 à 10h33

Connue pour ses motos hautes performances, MV Agusta souhaite s'adresser au marché de la mobilité électrique avec des vélos à assistance électrique, puis une trottinette...

MV Agusta est incontournable de l'industrie de la moto et fait rêver certains motards par ses motos aussi charismatiques que sportives. Mais comme tous les constructeurs, qu'ils proviennent du monde de la moto ou de l'auto, le passage à l'électrique est inévitable.

Pour MV Agusta, ce passage va s'opérer en douceur, en proposant d'abord deux vélos électriques, puis une trottinette électrique. Si le constructeur n'a pas encore dévoilé les spécificités de sa trottinette, il a toutefois présenté ses deux premiers vélos à assistance électrique, destinés aux cyclistes urbains.

Le constructeur a baptisé cette nouvelle gamme AMO, qui signifie tout simplement « j'aime » en italien. Pour conserver son ADN, la marque indique que cette gamme sera « conçue et fabriquée en Italie, conformément à la tradition d'une fabrication irréprochable, en utilisant les dernières technologies et des matériaux haut de gamme ». Les deux premiers modèles de la gamme seront les RR et RC. Cette dernière version se distinguera par des jantes en carbone et une livrée "Reparto Corse" blanche et noire.

Pour MV Agusta, l'objectif était de créer un vélo électrique léger, élégant et discret, et le pari semble réussi, puisqu'il est assez difficile de deviner qu'il s'agit de vélos à assistance électrique. Pour cela, l'AMO RR et l'AMO RC sont alimentés par un moteur Mahle ebikemotion x35 de 250 W offrant une assistance jusqu'à 25 km/h. Celui-ci est alimenté par une batterie Panasonic de 250 Wh qui offre une autonomie de 75 km avec une seule charge. Le constructeur annonce qu'une charge complète s'opère en quatre heures.

Les deux vélos à assistance électriques sont dotés d'un cadre en aluminium avec une fourche en carbone, d'une transmission par courroie Gates Carbon, de freins à disque hydrauliques Magura MT4 à l'avant et à l'arrière et de pneus Pirelli. Assez minimaliste et discret, l'ensemble ne dispose pas d'écran ou de sélecteur de mode d'assistance dédié. Tout s'opère par un unique bouton présent sur le cadre. Celui-ci permet d'activer l'assistance et de sélectionner son niveau par palier de 25 %.

Des choix techniques qui ont permis d'afficher un poids réduit, puisque les deux modèles AMO accusent seulement 15,5 kg sur la balance.

Les vélos électriques AMO sont conçus pour les « citadins sophistiqués et exigeants pour qui se déplacer en ville sur une moto de sport n'est pas l'option la plus pratique », explique MV Agusta. Concernant le prix, l'AMO RR débute à 3 075 €, tandis que l'AMO RC est affiché à 4 100 €.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.