Une carte bancaire pour migrants ? Non, les demandeurs d'asile reçoivent une allocation en fonction de leur situation familiale

Une carte bancaire pour migrants ? Non, les demandeurs d'asile reçoivent une allocation en fonction de leur situation familiale

, publié le lundi 15 février 2021 à 17h18

Des publications affirmant qu'une "carte bancaire pour migrants arrivants" est créditée de "641 €/mois" circulent à nouveau sur Facebook, avec plusieurs milliers de partages, une affirmation dont on peut trouver trace dès 2017. Mais elles font référence à un moyen de paiement mis uniquement à disposition des demandeurs d'asile, qui doivent de surcroît répondre à une liste de critères. Le montant accordé, en moyenne 380 € par mois selon l'OFII (Office français de l'Immigration et Intégration), dépend de la situation familiale.

"Carte bancaire pour migrants arrivants, tous Benefffff ... Créditée de 641€/mois Certaines personnes, après avoir travaillé toute leur vie n'ont pas ça comme retraite" : plusieurs publications (ici ou ici) accompagnées du même message et de la même photographie, celle d'une lettre de l'OFII et d'une carte de paiement, refont surface depuis la fin de l'année dernière sur Facebook.

Une affirmation démentie dès novembre 2017 par nos collègues de franceinfo mais qui continue à être partagée. En juillet 2018, l'AFP s'était penchée sur une autre affirmation concernant cette même carte qui permet aux demandeurs d'asile d'accéder à une allocation : cette fois selon les publications trompeuses, il s'agissait d'un montant de 40 € par jour.


Capture d'écran Facebook prise le 15/02/2021, barrée

Il ne s'agit pas d'une "carte bancaire" mais d'un moyen pour les demandeurs d'asile, et non tous les migrants, d'accéder à une allocation, dite ADA (allocation pour les demandeurs d'asile). Il faut remplir un certain nombre de conditions, comme l'explique le site Service public (accepter les conditions matérielles d'accueil, être majeur, être en possession d'une attestation, avoir déposé sa demande d'asile auprès de l'Ofpra dans un délai limité, avoir des ressources mensuelles inférieures au RSA...).

Un demandeur d'asile est une personne qui a demandé à obtenir la protection de l'Etat et attend que les autorités compétentes prennent une décision sur un statut de réfugié. Le terme générique de "migrant"  désigne une personne qui quitte son pays de résidence habituel pour s'établir ailleurs, à titre permanent ou temporaire.

Cette allocation est attribuée pendant la durée de la procédure de demande d'asile. Les personnes en attente du traitement de leur dossier n'ont pas le droit de travailler pendant les six premiers mois après le dépôt de la demande.

Le montant forfaitaire journalier varie en fonction du nombre de personnes dans le foyer, est-il expliqué sur le site service-public.fr. Il est de 6,80 €/jour pour une personne seule (soit environ 204 €/mois), et monte jusqu'à 37,40 €/jour (environ 1122 €/mois) pour une famille de 10. Peut s'y ajouter un montant additionnel de 7,40 €/jour si l'allocataire n'a pas accès gratuitement à un hébergement ou un logement.
 


Capture d'écran du site service-public.fr prise le 15/02/2021

Le panier moyen par personne allocataire est de 380 € selon l'OFII, contactée le 15 février par l'AFP. Le chiffre prend en compte les bénéficiaires qui n'ont pu disposer d'un hébergement et touchent à ce titre une somme journalière complémentaire

Pour arriver à un montant d'au moins 641 €, il faut se placer dans l'hypothèse d'un foyer de cinq ou six personnes, ou de trois ou quatre avec le montant journalier supplémentaire.

Depuis novembre 2019, la carte est uniquement une carte de paiement : les retraits en espèces ne sont pas possibles, pas plus que le paiement en ligne ou les transferts vers l'étranger.

Dans leur rapport pour le projet de loi de finances 2021, les députés Stella Dupont (LREM) et Jean-Noël Barrot (MoDem) notent qu'à la date d'août 2020, 141.331 personnes étaient bénéficiaires de l'ADA, dont 47% qui touchent également le montant additionnel.

Selon un document publié sur Twitter, l'OFII comptabilisait 145.253 personnes bénéficiaires de l'ADA en décembre 2020.

Selon le rapport de Mme Dupont et M. Barrot, publié en octobre dernier, le projet de loi de finances 2021 prévoit d'allouer 459,3 millions € dans le cadre l'ADA.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.