Non, les Etats-Unis n'ajoutent pas les morts de pneumonie et de la grippe pour gonfler le bilan de l'épidémie de Covid-19

Non, les Etats-Unis n'ajoutent pas les morts de pneumonie et de la grippe pour gonfler le bilan de l'épidémie de Covid-19

, publié le mercredi 16 décembre 2020 à 11h36

Des publications  partagées plus de 3.000 fois en France affirment que les autorités sanitaires américaines ont admis avoir "compté les décès pneumonies et grippes comme Covid-19" pour "gonfler" le bilan de l'épidémie actuelle. C'est faux, ces maladies sont bien mentionnées par précaution statistique dans la collecte provisoire des données, mais elles ne se cumulent jamais aux morts du Covid-19, expliquent les statisticiens américains à l'AFP .

"Le CDC  (l'agence fédérale de santé publique des Etats-Unis, NDLR) admet avoir compté depuis le début de l'épidémie les décès par pneumonies et grippes comme #covid_19 pour gonfler le nombre de morts !" affirment des publications partagées plus de 3.000 fois en 48 h sur Facebook et Twitter (1,2,3).

C'est faux, les autorités américaines n'ajoutent pas au bilan du Covid-19, les décès provoqués par des pneumonies ou des grippes, expliquent à l'AFP des statisticiens américains.

Nous l'expliquions déjà dans un article de vérification publié en anglais en juin dernier, alors qu'une rumeur similaire circulait sur les réseaux sociaux américains.


Capture d'écran prise le 16 décembre 2020

"Nous ne cumulons pas les morts de pneumonie avec les décés Covid-19" expliquait en juin à l'AFP Bob Anderson, chef des statistiques sur la mortalité au NCHS, l'agence statistiques du CDC.

Selon Brian Tsai, porte-parole du NCHS, la prétendue addition des morts comptés comme "pneumonie" ou "grippe" au bilan des morts "Covid-19", provient d'une mauvaise interprétation du tableau de données provisoires publié sur le site du CDC.


Décompte provisoire des morts du Covid-19, de pneumonie et de grippe aux Etats-Unis en 2020, selon le CDC

En effet, sur ce tableau au 16 décembre 2020, les colonnes "Tous décès impliquant Covid-19" (276.061 morts), "Décès impliquant pneumonie, avec ou sans Covid-19" (267.901 morts) et "Décès impliquant pneumonie, grippe ou Covid-19" (423.212 morts) sont placées côte à côte.

Ces données sont tirées "des certificats de décès" qui mentionnent les informations sur les causes de décès, explique M. Anderson.

Mais attention ces données ne se cumulent pas au bilan officiel, elles le complètent.

Ainsi selon M. Anderson, la colonne "Tous décès incluant Covid-19" - soit le bilan officiel de l'épidémie de Covid-19 aux Etats-Unis - décompte uniquement les personnes dont la mort a été provoquée "par le Covid-19".

Selon le CDC, les colonnes comptabilisant les morts de pneumonie et de la grippe sont indiquées par précaution dans ce tableau provisoire, car ces pathologies présentent les mêmes symptomes que le Covid-19.

Ces deux indicateurs de complément, permettent aux statisticiens d'évaluer, dans un second temps, l'étendue potentielle de l'épidémie de Covid-19, en cas de mauvaise détection de cette maladie nouvelle sur certains cas de décès.

"Les morts dues au Covid-19 peuvent être mal comptablisées en tant que pneumonie ou grippe en l'absence des résultats de tests positifs (au Covid-19, ndlr), et la pneumonie ou la grippe peuvent apparaître comme facteur de comorbidité sur le certificat de décès" détaille le CDC sur son site.

"De nombreuses infections variées peuvent entraîner une pneunomie", ajoute M. Anderson.

Ainsi, dans les cas où un patient meurt d'une pneumonie provoquée par une infection au Covid-19 - inscrite sur le certificat de décès- celui-ci sera compté comme décès Covid. Il ne sera alors comptabilisé qu'une seule fois dans les statistiques officielles, explique à l'AFP ce chef statisticien.

Mais dans les cas où une personne ignorant être atteinte du Covid-19 - car jamais diagnostiquée positive - meurt d'une pneumonie, son décès reste comptablisé dans la colonne "pneumonie".

En résumé : les morts de pneumonie et de grippe ne sont pas "ajoutés" au bilan des décès Covid-19 par le CDC des Etats-Unis.

Ils apparaissent à côté dans les bilans provisoires pour donner une indication supplémentaire sur les conséquences de l'épidémie actuelle, au cas où des morts du Covid-19 auraient été considérés comme morts d'une pneumonie ou d'une grippe, faute d'un bon diagnostic ou d'un test positif de la maladie avant le décès.

Plus de 300.000 personnes sont décédées du Covid-19 aux Etats-Unis, selon le relevé d'un autre comptage effectué lundi 14 décembre par l'université Johns Hopkins, qui fait référence pour les comparaisons mondiales.

Avec ces 300.000 morts, le pays a perdu l'équivalent de la population de la ville de Cincinnati, dans l'Etat de l'Ohio. Il s'agit du pays le plus endeuillé au monde.

Plus de 16 millions de personnes ont contracté le virus sur le sol américain depuis l'apparition de la pandémie. Mais le bilan réel est sous-estimé en raison du manque de tests au début de la pandémie

Vos réactions doivent respecter nos CGU.