Non, le sol n'était pas jonché de déchets au festival de Glastonbury après le discours de Greta Thunberg

Non, le sol n'était pas jonché de déchets au festival de Glastonbury après le discours de Greta Thunberg

publié le mardi 05 juillet 2022 à 15h50

Une photo de la pelouse devant la scène du festival de musique de Glastonbury couverte d'ordures a été partagée plusieurs milliers de fois sur Facebook, Twitter et Telegram dans des publications assurant qu'il s'agit de détritus abandonnés après le discours de la militante écologiste Greta Thunberg, le 25 juin 2022. C'est faux. Le cliché a été pris en 2015 et témoigne de l'état des lieux avant le nettoyage.Des milliers de sacs et de bouteilles en plastique devant la scène du festival de musique Glastonbury, au sud de l'Angleterre. "Ils ont applaudi Greta Thunberg puis sont partis", affirment plusieurs publications partagées des milliers de fois sur Facebook, Twitter et Telegram (ici, ici ou ici), accusant les spectateurs et sympathisants de la militante écologiste d'être à l'origine de cette dégradation.

Capture d'écran d'une publication Telegram prise le 5 juillet 2022 Capture d'écran de Facebook le 5 juillet 2022 

 

Dans les commentaires, de nombreux internautes s'insurgent contre son "fan club de wokistes-écolos-bobos" qui ne respecteraient pas la planète, appelant la conférence de Greta Thunberg, "le plus grand rassemblement d'hypocrites".

Des affirmations similaires ont été diffusées en anglais, espagnol, allemand, portugais et bulgare.

Le 25 juin dernier, Greta Thunberg a bien prononcé un discours depuis la Pyramid Stage de Glastonbury, dans lequel elle a évoqué la responsabilité des hommes politiques dans la lutte contre le réchauffement climatique. Dans sa déclaration, elle a appelé à ne pas abandonner les efforts et a mis en garde contre le "gouffre" dont "nous" nous rapprochons.

La militante suédoise pour le climat Greta Thunberg tient un discours depuis la Pyramid Stage, au festival de Glastonbury en Angleterre. ( AFP / ANDY BUCHANAN)Cependant, la photographie accusant les spectateurs d'incivilité date en réalité du 29 juin 2015 et a notamment été publiée dans un article du Daily Mail, qui relate l'opération de nettoyage ayant eu lieu à la fin du festival de Glastonbury cette année-là. Il est également précisé que le cliché a été pris par David Hedges de l'agence SWNS.

Contacté par l'AFP via son compte Instagram, David Hedges a affirmé : "La photo en question a été prise par moi en 2015. Je n'étais pas à Glastonbury cette année et je ne travaille plus pour SWNS".

L'AFP était également sur place et le photographe Oli Scarff a pris des images similaires le même jour.

Des personnes photographiées devant la Pyramid Stage entourées de détritus lors du festival de musique de Glastonbury, en Angleterre, le 29 juin 2015. ( AFP / OLI SCARFF) Des fêtards partent à la fin du festival de musique de Glastonbury, en Angleterre, le 29 juin 2015. ( AFP / OLI SCARFF) 

 

Selon le journal britannique The Independant, le 29 juin 2015, "une équipe de recyclage dédiée de 800 personnes a commencé à ramasser les déchets à 6 heures du matin alors que plus de 150 000 festivaliers rejoignaient leur domicile". "Glastonbury offre des billets gratuits aux volontaires qui ramassent les déchets sur le site après le départ des festivaliers."

Ces dernières années, les organisateurs du festival ont d'ailleurs pris des mesures pour réduire l'impact environnemental de l'évènement. En 2019, la vente de bouteilles en plastique a par exemple été interdite. Des bouteilles réutilisables ont été proposées à la place.

Le 27 juin 2022, à la fin du festival de cette année, de nombreux détritus ont été signalés devant la scène principale. Le compte twitter officiel du festival a posté une photo de la Pyramid Stage, montrant un terrain sans déchets, notant : "Les ramasseurs de déchets ont déjà fait un travail incroyable."

The litter pickers have already been doing an amazing job. pic.twitter.com/wbrejrqnPq

— Glastonbury Live (@GlastoLive) June 27, 2022 Les spectateurs et sympathisants de Greta Thunberg ne sont donc pas à l'origine de l'état déplorable de la pelouse devant la scène sur la photographie. Figure de la lutte contre le réchauffement climatique, la Suédoise est régulièrement la cible de nombreuses fausses informations dans le monde.

Déjà, en septembre 2019, une photo d'un parc couvert d'ordures avait été partagée plusieurs milliers de fois sur Facebook, dans des publications assurant qu'il s'agissait de détritus abandonnés après une manifestation de Greta Thunberg, à New-York. En réalité, la photo avait été prise à Londres, en avril 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.