Non, ces photos ne montrent pas la livraison des rames du futur métro d'Abidjan

Non, ces photos ne montrent pas la livraison des rames du futur métro d'Abidjan

, publié le mercredi 18 novembre 2020 à 17h31

Des publications sur les réseaux sociaux prétendent montrer l'arrivée des rames du futur métro d'Abidjan, une semaine après la validation par le Conseil constitutionnel ivoirien de la réelection du président Alassane Ouattara à un troisième mandat controversé. C'est faux: ces photos n'ont pas été prises à Abidjan mais à Wuxi, en Chine, où un nouveau métro a été installé en octobre. Un projet de métro a été lancé dans la capitale économique ivoirienne, mais il ne sera pas en service avant 2026.

Des rames de métro flambant neuves, livrées quelques jours après la réélection d'Alassane Ouattara en Côte d'Ivoire. "Nos métro sont arrivées. Merci président" (sic), se réjouit l'auteur d'une publication diffusée sur Facebook le 13 novembre, qui vante "l'émergence (du pays) avec Ado", surnom donné au président ivoirien Alassane Dramane Ouattara.

L'auteur accompagne ses propos d'images d'installation d'un métro rose fuschia et blanc autour duquel s'activent des ouvriers, ainsi qu'une photo montrant le président Ouattara avec Patrick Achi, le secrétaire  général de la présidence, face à des documents posés sur une table.


capture d'écran Facebook, réalisée le 16 novembre 2020

Cette publication pro-Ouattara a été partagée plus de 2.300 fois avant d'être supprimée le 18 novembre. Elle a été reprise, de manière moins virale, sur d'autres pages Facebook (1, 2, 3). 

Elle a été diffusée quatre jours après la validation par le Conseil constitutionnel de la victoire d'Alassane Ouattara à l'élection présidentielle, lui ouvrant la voie à un troisième mandat controversé.

Cette victoire est reconnue par l'Union africaine et la Cedeao mais contestée par l'opposition ivoirienne.

Au moins 80 personnes sont mortes en Côte d'Ivoire dans des affrontements liés à l'élection depuis l'annonce de la candidature d'Alassane Ouattara en août.

Le projet de métro aérien de la capitale économique ivoirienne avait été inauguré en 2017 par les présidents français et ivoirien pour une mise en service initialement prévue pour 2021 mais désormais envisagée pour 2026.

Fin 2020, le gros du chantier n'a toutefois pas débuté. Les images utilisées dans ces publications viennent de Chine. 

Première ligne de métro en Côte d'Ivoire 

Samou Diawara, chargé de communication au ministère des Transports, a affirmé à l'AFP que ces images sont "fausses" et ne montrent pas la livraison d'un métro en Côte d'Ivoire. 

Également contactée par l'AFP, la Société ivoirienne du patrimoine ferroviaire (SIPF) n'avait, elle, toujours pas donné de réponse le 18 novembre dans la soirée.

Ce métro à ciel ouvert doit relier sur 37 kilomètres Anyama, dans le nord-est de la capitale économique ivoirienne, à l'aéroport situé dans le sud-ouest. Il prévoit d'accueillir près de 500.000 passagers par jour.

En décembre 2019, les autorités ivoiriennes ont annoncé que le chantier serait confié à un consortium regroupant quatre entreprises françaises, Bouygues Travaux Publics, Colas Rail (groupe Bouygues), Alstom et Keolis (groupe SNCF).

"A ce jour, le contrat pour la construction du métro d'Abidjan n'est pas signé. Donc les travaux n'ont pas encore commencé", a déclaré un porte-parole de Bouygues à l'AFP, le 18 novembre 2020.

Le groupe Alstom, qui doit assurer la livraison des rames de métro, a également indiqué à l'AFP n'avoir pas encore signé le contrat prévu dans le cadre de la lettre d'intention de 2017, et n'avoir donc pas encore commencé la construction des véhicules.

Les photos prétendant montrer les rames du futur métro sont donc fausses.

Un métro à Wuxi, en Chine

Une recherche d'images inversée avec les photos des rames de métro sur Google Images mène à des pages Facebook et Twitter de la compagnie de transport ferroviaire chinoise CRRC Corporation Ltd.

Ces publications datent du 21 octobre et affirment montrer "le nouveau métro de Wuxi".

Selon la traduction automatique de ces posts par Facebook, il s'agit d'un "véhicule composé de six sections", "conçu avec une capacité de 80 km/h" et au design "inspiré par la culture traditionnelle chinoise"


Capture d'écran Facebook, réalisée le 16 novembre 2020


Capture d'écran Twitter, réalisée le 16 novembre 2020

 

Ces photos présentent par ailleurs une décoration rose fuschia et blanc, très éloignée du projet présenté sur le site officiel du métro, où l'on voit des rames de couleur bleu ciel ornées de vagues blanches. 


Capture d'écran du site lemetrodabidjan.ci, réalisée le 18 novembre 2020

La troisième image, qui montre Alassane Ouattara en compagnie du secrétaire général de la présidence Patrick Achi, n'a elle non plus pas de lien avec une récente livraison de nouvelles rames de métro en Côte d'Ivoire. 

On la retrouve en effet publiée le 29 octobre sur la page Facebook officielle de Patrick Achi. 

"La semaine passée, j'ai eu le plaisir de donner une longue interview à Jeune Afrique sur le projet du Président Alassane Ouattara pour la Côte d'Ivoire", explique le commentaire qui accompagne un album de sept photos. 


Capture d'écran Facebook, réalisée le 16 novembre 2020

D'un coût estimé à 1,36 milliards d'euros, le gros des travaux du métro d'Abidjan n'a pas débuté.

"La mise en service de l'ensemble de la ligne pourrait intervenir 2026", indiquait un dossier de presse publié fin 2019.

Toutefois, "la date effective de démarrage des travaux et la prise en commande du contrat sont conditionnées par la levée de deux conditions suspensives majeures: la mise à disposition par l'Etat ivoirien de l'ensemble des terrains et le bouclage du financement du projet en liaison avec les autorités françaises", relevait alors dans un communiqué la Société des transports abidjanais sur rails (Star), qui regroupe Bouygues Travaux Publics, Colas Rail, Alstom et Keolis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.