Non, ces photos d'inondations n'ont pas été prises au Soudan en 2020

Non, ces photos d'inondations n'ont pas été prises au Soudan en 2020

, publié le mercredi 16 septembre 2020 à 18h44

Des images cumulant des milliers de partages sur Facebook depuis début septembre affirment montrer les inondations dévastatrices qui frappent actuellement le Soudan. Si certaines de ces photos sont authentiques, d'autres sont des images prises lors de précédentes inondations, remontant parfois à plusieurs années, en Inde, en Haïti, en Somalie ou à la Nouvelle-Orléans. 

 Depuis plusieurs semaines, le Soudan est frappé par des inondations dévastatrices, causées par les pluies diluviennes qui s'abattent sur le pays depuis mi-juillet. 

Les inondations ont causé la mort d'au moins 124 personnes, selon la Défense civile soudanaise. Elles ont affecté au total "près de 830.000 personnes", selon un bilan du bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha) le 24 septembre.

Les autorités de Khartoum ont déclaré  l'état d'urgence le 5 septembre. 

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses photos circulent pour montrer l'ampleur de la catastrophe. Mais certaines de ces images n'ont pas de rapport avec la situation actuelle au Soudan. 

C'est le cas des cinq photos suivantes. 

 

Photo 1: un homme portant un enfant sur ses épaules en Haïti


Capture d'écran Facebook réalisée le 24 septembre 2020

Cette photo très relayée notamment sur Facebook a été utilisée comme un symbole des récentes inondations au Soudan.

Elle montre un homme, immergé dans l'eau jusqu'au cou, portant une fillette sur ses épaules.

Elle a été déclinée dans une version dessinée, comme on le voit sur une publication Facebook de la chaîne de télévision jordanienne Roya.


Capture réalisée sur le blog iqraa.com, le 25 septembre 2020



Cependant, une recherche d'image inversée -procédé qui permet de retrouver les précédentes utilisations d'une image sur internet- montre que la photo a illustré un article publié sur le site internet des Nations Unies le 30 octobre 2007 au sujet d'inondations à Cité Soleil, bidonville de Port-au-Prince, la capitale d'Haïti.

Elle figure dans la banque d'images de l'institution.

Selon la légende associée à cette photo, elle a été prise le 30 octobre 2007 et montre "un père portant sa fille sur ses épaules alors que les habitants fuient la montée des eaux en quête d'un abri, après que de fortes pluies causées par l'ouragan 'Noël' ont inondé leurs maisons à Cité Soleil, en Haïti".

 

Photo 2: une femme, la tête hors de l'eau, en Inde en 2013


Capture Facebook réalisée le 24 septembre 2020



Cette photo montre une femme plongée jusqu'au cou dans une eau marron. Son bras tendu au-dessus de l'eau, elle tente de maintenir un objet hors de l'eau.

Elle accompagne notamment une récente publication en français sur Facebook censée montrer "le Soudan, un pays dans la détresse après des inondations terrifiantes".

Elle a également été très relayée dans des publications en arabe (1,2).

Cette photo a également inspiré un dessin, lui aussi largement partagé sur les réseaux sociaux dans des messages de soutien aux victimes de la catastrophe.


Capture Facebook réalisée le 25 septembre 2020



Une recherche d'image inversée permet de retrouver la trace de ce cliché dans les archives de Getty Images.

Selon la légende sur Getty Images, la photo a été prise le 31 juillet 2013 durant des inondation en Inde et est créditée à L'AFP.

Nous la retrouvons effectivement sur la plateforme AFP Forum avec les mots-clés "INDIA WEATHER FLOOD 2013". 

La légende indique qu'elle montre une villageoise qui tente de rejoindre la terre ferme dans la périphérie de Patna, dans le nord-est de l'Inde, lors d'inondations le 31 juillet 2013. 

"La mousson, qui couvre le sous-continent de juin à septembre et entraîne généralement des inondations, représente environ 80% des Les précipitations annuelles de l'Inde", peut-on également lire. 

 

Photo 3: des inondations au Soudan en 2019


Capture d'écran Facebook réalisée le 25 septembre 2020

La photo montre une dizaine de personnes marchant avec de l'eau jusqu'au torse.

Une recherche d'image inversée sur Google Images révèle qu'elle illustrait déjà de nombreux articles en 2019.

Elle figure par exemple dans une série d'images illustrant un article publié le 26 août 2019 sur le média en ligne Arabnews. 

La légende qui y est associée indique que cette photo a été prise par l'AFP. Nous la retrouvons effectivement sur la plateforme AFP Forum.


Capture d'écran du site afpforum.com réalisée le 25 septembre 2020

Ce cliché a été pris le 26 août 2019 lors d'inondations dans le village de Wad Ramli, situé à une cinquantaine de kilomètres au nord de la capitale Khartoum. 

 

Photo 4: une fillette les pieds dans l'eau en Somalie en 2018


Capture d'écran Facebook réalisée le 23 septembre 2020

L'image suivante montre une fillette, seule, dans un décor de désolation de tentes et d'abris sur un sol recouvert d'une eau couleur ocre.

Comme l'a révélé l'AFP dans une vérification en anglais, la même photo est apparu il y a deux ans sur la Toile.

Elle avait notamment été publiée en mai 2018 dans un article sur le site internet de l'ONG Observatoire international de surveillance des déplacements internes. 

L'article mentionne qu'elle a été prise en avril 2018, à Baidoa, en Somalie où de fortes crues des rivières de la région du sud avaient contraint plus de 280.000 personnes à fuir leurs maisons, selon un rapport du Haut commissariat des réfugiés (HCR).

L'image est signée d'Adam Nur Omar, de l'organisation humanitaire Norwegian Refugee Council (NRC), qui a publié la même photo sur son compte certifié sur Facebook, le 28 avril 2018, évoquant la menace de "maladies transportées par l'eau" en Somalie.

 

Photo 5: la Nouvelle-Orléans après l'ouragan Katrina en 2005 


Capture Facebook réalisée le 24 septembre 2020



Un autre cliché montre une large avenue immergée.

Elle a notamment été utilisée dans une publication Facebook totalisant près d'un millier de partages depuis le 11 septembre, affirmant qu'il s'agit de "la capitale Khartoum sous les eaux des inondations". 

Une recherche d'image inversée conduit à la même photo, publiée sur le site du ministère américain de la Défense.

Elle est présentée comme une vue aérienne prise par un garde-côte le 29 août 2005 lors d'un survol de la Nouvelle-Orléans après le passage de l'ouragan Katrina, afin de réaliser une "première évaluation des dégâts"

Les inondations causées par l'ouragan Katrina, la tempête la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis, avaient submergé environ 80% de la ville.


Capture d'écran du site du Department of Defense réalisée le 25 septembre 2020

Toutes ces images montrent bien des inondations, mais elles ont été sorties de leur contexte pour prétendument illustrer les inondations au Soudan. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.