Non, ce médecin photographié en Argentine n'a pas été vacciné deux fois de suite contre le Covid-19

Non, ce médecin photographié en Argentine n'a pas été vacciné deux fois de suite contre le Covid-19

, publié le mardi 05 janvier 2021 à 19h10

Depuis le début de la campagne de vaccination en Argentine contre le Covid-19, deux photographies circulent sur les réseaux sociaux en espagnol, portugais et français. Elles montrent toutes les deux un même soignant, semblant recevoir à deux reprises une dose de vaccin. Mais il n'en a reçu qu'une et s'est déplacé à un autre endroit pour que des photographes puissent faire des photos sous un meilleur angle, selon les autorités régionales et le médecin lui-même. 

"Le même homme pour un vaccin pratiqué par deux personnes différentes. Apparemment il s'est fait vacciner dans chaque bras", ironisent des internautes dans des publications partagées plusieurs milliers de fois en espagnol, portugais et français, sur Facebook (1, 2, 3, 4), Twitter (1, 2) et Instagram.


Capture d'écran Facebook prise le 11/01/2021

Annonçant le début de la campagne de vaccination, le 29 décembre dernier, le ministre de la Santé de la province de La Rioja a lui-même tweeté l'une de ces images, tandis que l'Assemblée régionale diffusait la seconde.

Después de un año de mucho trabajo, comenzó la vacunación. Agradezco infinitamente a todo el personal de salud por el gran trabajo que realizaron y continúan realizando en esta pandemia. pic.twitter.com/Gjv3bPdnpd

- Juan Carlos Vergara (@JuanVergaralr) December 29, 2020

La vicegob @Florelop inició el Plan Estratégico de Vacunación contra #COVID19 en el 🏥 Enrique Vera Barros. El dr. Rafael Fernández, pdte. del Comité de Crisis, fue el 1° en recibir la vacuna Sputnik V 💉 para continuar con el personal d Salud.#ArgentinaUnida@lconectadas pic.twitter.com/0hx6FNeRfE

- Legislatura La Rioja (@LegislaturaLR) December 29, 2020


L'homme sur la photographie se nomme Rafael Fernández. Il est le président de la cellule de crise de l'hôpital Verra Barros. Ce fameux 29 décembre, il a lui-même déclaré aux médias qu'il n'avait reçu qu'une seule dose du vaccin (1, 2). 

Il a notamment expliqué qu'au moment de sa vaccination on lui a demandé de changer d'endroit pour que les photographes bénéficient d'un meilleur angle de vue : "on a changé de lieu pour un meilleur angle et ce n'était plus avec la même infirmière", a-t-il expliqué à la chaîne TN News. 

L'Assemblée régionale a également expliqué qu'une photo a été réalisée spécialement pour les médias, afin qu'ils puissent "décongestionner les lieux comme le protocole sanitaire l'exige".

La photo montrant M. Fernández avec une infirmière (celle du bas sur la publication Facebook qui nous intéresse) illustre le moment où il s'est effectivement fait vacciner, comme on peut le voir sur une vidéo publiée sur le compte Facebook de l'hôpital (à partir de 0'10). 

Une autre vidéo, toujours publiée le 29 décembre, par un journaliste, montre la scène de la pose pour les photographes, avec cette fois un infirmier. 



En conclusion, le soignant n'a été vacciné qu'une seule fois, dans le bras droit mais a été photographié à deux reprises à deux endroits différents pour que des photographes présents bénéficient d'un meilleur angle. 

Au 8 janvier, 107 542 personnes avaient reçu une dose de vaccin contre le Covid-19 en Argentine, selon les chiffres du gouvernement. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.