Non, Anne Hidalgo ne s'est pas fait retirer son permis pour excès de vitesse

Non, Anne Hidalgo ne s'est pas fait retirer son permis pour excès de vitesse

publié le lundi 27 septembre 2021 à 10h14

La photo d'un article affirmant que la maire de Paris et candidate socialiste à la présidentielle 2022 Anne Hidalgo se serait fait "retirer son permis de conduire pour excès de vitesse" est partagée des milliers de fois sur les réseaux sociaux depuis le 17 septembre. Contrairement à ce que plusieurs médias ont affirmé, la rumeur n'a pas pour origine un poisson d'avril du Parisien. Il s'agit en réalité d'un canular publié en 2015 sur un groupe Facebook, qui est depuis régulièrement pris au sérieux par des internautes."L'affaire est vraiment trop amusante. Anne Hidalgo, la maire socialiste de Paris, s'est vu retirer son permis pour un excès de vitesse de plus de 50km/h sur le boulevard périphérique, dans la nuit de samedi à dimanche, il y a dix jours," peut-on lire sur la photo d'un article partagé plus de 2.400 fois sur Facebook depuis le 17 septembre 2021. On retrouve la même affirmation dans quelques publications sur Twitter datant de 2016, 2018 et 2019.

Capture d'écran réalisée sur Facebook le 22 septembre 2021.Des publications similaires ont déjà refait surface ces dernières années, notamment à chaque annonce d'Anne Hidalgo concernant la place des voitures dans la capitale et sont massivement partagées de nouveau depuis que la maire de Paris est officiellement candidate pour la présidentielle de 2022.

Ce soi-disant excès de vitesse de la maire de Paris fait d'autant plus réagir qu'a été mis en place depuis la fin août la limite de vitesse à 30 km/h dans la majorité des voies parisiennes, sauf rares exceptions. Une décision prise pour "diminuer la place de la voiture" dans la Ville Lumière, avait affirmé le 8 juillet David Belliard, adjoint EELV de la maire PS de Paris Anne Hidalgo.

Anne Hidalgo a réagi plusieurs fois à cette rumeur sur Twitter, en répondant à des internautes évoquant l'article qu'il s'agissait en réalité d'un canular publié par Le Parisien le 1er avril 2015.

Bonjour, ravie de voir qu'un poisson d'avril de @le_Parisien datant de 2015 fonctionne encore le 2 mars 2018 https://t.co/RxiRJl6E2g

— Anne Hidalgo (@Anne_Hidalgo) March 2, 2018 3 ans plus tard, ce canular paru le 1er avril dans @le_Parisien est toujours un canular. #Le1erAvrilDure3Anshttps://t.co/9tG5MbqBMI

— Anne Hidalgo (@Anne_Hidalgo) October 24, 2018 Plusieurs médias ont également affirmé qu'il s'agissait d'un poisson d'avril du Parisien (1, 2, 3, 4). Pourtant, contacté par l'AFP, Jean-Baptiste Isaac, directeur adjoint des rédactions du Parisien, a démenti que le journal était à l'origine de la publication. "On ne trouve absolument pas ce canular dans l'édition du 1er avril 2015 ni dans une autre d'ailleurs," a affirmé le service de documentation du Parisien. "La capture d'écran en illustration de l'article de France Info ne correspond pas visuellement à un article du Parisien," a-t-il précisé.

En observant le bas de la photo, on peut apercevoir quelques lettres laissant deviner la signature du journaliste qui a écrit l'article. Il s'agit de Robert Spieler, ancien député du Front National. "Je me souviens vaguement du sujet et je suis incapable de citer mes sources aujourd'hui. Mais ce n'était pas un poisson d'avril pour ma part. Si j'ai fait paraître cette information, c'est que c'était sérieux. Je suis un ennemi des fake news", a-t-il déclaré à l'AFP le 23 septembre.

On retrouve effectivement l'article dans le n°3187 de Rivarol, un hebdomadaire d'extrême-droite, publié le 7 mai 2015 et visible ci-dessous :

Capture d'écran réalisée sur le site de Rivarol le 24/09/21. Capture d'écran réalisée sur le site de Rivarol le 24/09/21.Mais comme l'ont rectifié nos collègues de Checknews dans cet article, il s'agissait bien d'un canular, faussement attribué au Parisien par plusieurs médias dont le leur, en raison d'une maquette visiblement similaire. La capture d'écran ci-dessous est en réalité un faux article publié le 1er avril 2015 sur la page Facebook Info Radar Ile De France, comme poisson d'avril :

Capture d'écran réalisée le 24/09/21 sur Twitter.On peut d'ailleurs lire en filigrane sur la photo "Info Radar IDF". "C'était bien nous, le 1er avril, mais l'info a été reprise comme sérieuse par Rivarol et la plupart des médias ont refait une fake news en indiquant que c'était le Parisien qui avait publié," a expliqué à l'AFP le responsable de la page Facebook à l'AFP le 24 septembre.

Selon des proches d'Anne Hidalgo contactés par l'AFP, la candidate socialiste à la présidentielle "a toujours son permis, ne l'a jamais perdu et n'a jamais été arrêtée pour excès de vitesse."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.