Cette vidéo de lancement de roquettes est ancienne, sans lien avec les récents échanges de tirs au Sahara occidental

Cette vidéo de lancement de roquettes est ancienne, sans lien avec les récents échanges de tirs au Sahara occidental

, publié le mercredi 18 novembre 2020 à 16h16

Une vidéo, récemment relayée sur les réseaux sociaux arabophones et francophones, prétend montrer une opération militaire marocaine contre le Front Polisario au Sahara occidental, après les récents échanges de tirs et la rupture du cessez-le-feu, décrétée le 13 novembre par le Polisario après une incursion militaire des forces marocaines dans une zone tampon, au nord de la Mauritanie. Mais en réalité, la vidéo est ancienne. En ligne sur Youtube depuis 2018, elle montre des entraînements de l'armée indienne. 

La recrudescence des tensions au Sahara occidental, ancienne colonie espagnole que se disputent le Maroc et les indépendantistes du Front Polisario depuis des décennies a suscité ces derniers jours une guerre virulente de désinformation des deux camps sur les réseaux sociaux. 

La situation géographique de cet immense territoire désertique situé dans une zone stratégique du Sahara, complique les vérifications sur le terrain. Même la mission de paix de l'ONU se dit impuissante à savoir ce qui se passe réellement depuis la rupture d'un cessez-le-feu qui date de 1991.

Parmi les images prétendant illustrer le récent reprise des hostilités, cette vidéo de véhicules militaires au milieu d'une zone désertique, où des roquettes sont lancées en rafales.


Capture d'écran prise sur Facebook le 18 novembre 2020.

"Salve de missiles tirée par les Forces Armées Royales (#FAR) sur les positions des mercenaires séparatistes du #POLISARIO au Sahara Marocain", affirme le commentaire accompagnant la vidéo, visionnée près de 6.000 fois depuis le 13 novembre. 

Le même extrait, largement partagé en arabe comme un témoignage de "la lutte armée pour la libération du Sahara Occidental", cumule plusieurs dizaines de milliers de vues.

Une ancienne vidéo

Mais confrontés à de nombreuses images contextualisées, dont certaines déjà analysées par le service arabophone de fact-checking de l'AFP (1, 2, 3, 4), nous avons voulu vérifier la véracité de cette information. 

En effectuant une recherche d'images inversée, nous sommes renvoyés vers une vidéo identique, publiée sur Youtube en 2018. La présence de ces images sur le web depuis plus de deux ans atteste qu'elles sont sans lien avec les récents échanges de tirs dans le Sahara occidental. 

D'après d'autres vidéos similaires (1,2), cet ancien extrait montre un entraînement des forces militaires indiennes avec des lance-roquettes, dans la région de Pokhran dans le désert du Thar, au nord-ouest du pays. Une région de l'Etat du Rajasthan connue pour abriter des entraînements militaires et pour avoir été à la fin des années 1990, un site d'essais nucléaires.

Sahara occidental

Le Maroc contrôle les trois quarts du Sahara occidental, vaste territoire désertique de 266.000 km2 et considère sa bande occidentale, riche en phosphate et en eaux poissonneuses, comme sienne.

Le Polisario demande depuis trente ans l'organisation d'un référendum d'autodétermination prévu par l'accord de cessez-le-feu de 1991, mais jamais mis en œuvre.

Les négociations impliquant le Maroc, le Polisario, l'Algérie et la Mauritanie sont au point mort depuis mars 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.