Ces restaurants italiens ne "désobéissent" pas aux autorités : ils ont le droit d'être ouverts

Ces restaurants italiens ne "désobéissent" pas aux autorités : ils ont le droit d'être ouverts

, publié le mercredi 27 janvier 2021 à 18h19

Des restaurateurs italiens ouvrant leurs établissements malgré les restrictions sanitaires ? C'est ce que prétend montrer une vidéo partagée plusieurs milliers de fois en dix jours sur Facebook et Twitter. On y voit une foule déjeuner sur des terrasses ensoleillées. Mais en réalité, il ne s'agit pas d'un mouvement de protestation : la vidéo a été tournée le 16 janvier à Naples, où les bars et les restaurants ont le droit d'ouvrir jusqu'à 18h depuis le 11 janvier. 

Cette vidéo de 18 secondes, filmée depuis une voiture, montre des terrasses de restaurants remplies. Il s'agirait d'un mouvement de "désobéissance des restaurateurs italiens", d'après l'auteur de cette publication, qui partage également un lien vers un blog rassemblant plusieurs vidéos de restaurants ouverts dans plusieurs villes italiennes, malgré l'interdiction des autorités sanitaires. 


Capture d'écran réalisée le 27/01/2021 sur Facebook

Cette publication a été partagée plus de 3 600 fois depuis le 17 janvier. La même vidéo est également partagée plus de 1.700 fois sur Facebook en Belgique par un internaute qui la décrit ainsi: "Forza Italia, Quand le peuple reprend son pouvoir !", et sur Twitter (1,2) depuis le 16 janvier. 

Dans les commentaires de ces publications, les internautes félicitent les Italiens, évoquent la Révolution française et appellent à des mouvements similaires en France et en Belgique.  





Captures d'écran réalisée le 27/01/2021 sur Facebook


Certains restaurateurs italiens ont en effet décidé de rouvrir malgré les restrictions sanitaires qui le leur interdisent dans plusieurs régions. Ce mouvement de désobéissance civile, qui a eu un fort impact en ligne mais n'a pas fait l'unanimité comme l'a rapporté la presse locale, fait écho au désarroi et au ras-le-bol du monde de la restauration dans plusieurs pays d'Europe.

En Belgique, une patronne de bar a dormi plusieurs jours dans son établissement pour protester contre le manque de perspective du secteur de l'hôtellerie et de la restauration, fermé depuis le 19 octobre. A Paris, des restaurants ouvrent clandestinement. 

Une vidéo tournée à Naples, où les restaurants ont le droit d'ouvrir  

A 0'10 dans cette vidéo, on reconnaît le mont Vésuve. On observe aussi que ces restaurants sont situés en face de la mer. En cherchant sur Google street view, on peut donc retrouver la localisation exacte de cette vidéo tournée sur la via Partenope, à Naples.


Capture d'écran de la vidéo à 0'10. On reconnaît le mont Vésuve et on devine le fort situé près du port.


En Italie, les régions sont divisées en plusieurs zones de différentes couleurs (rouge, orange, jaune) correspondant à trois niveaux de risque sanitaire. 

La région de Campanie, où se trouve Naples, est passée en zone jaune le 11 janvier 2021 et l'est toujours au 27 janvier, comme le montre le site italien covidzone.info.  

Dans les zones jaunes, "il est possible de consommer de la nourriture et des boissons à l'intérieur des bars, des restaurants et autres activités de restauration, de 5h00 à 18h00", indique le site du ministère italien de la Santé. La vente à emporter est ensuite autorisée entre 18h et 22h, sous certaines conditions. 

Pour vérifier si les restaurants avaient ou non le droit d'ouvrir le jour où cette vidéo a été tournée, il faut en retrouver la date. En cherchant des articles de médias italiens sur la réouverture des restaurants à Naples, on trouve un reportage vidéo publié le 16 janvier 2021 sur le site du quotidien italien Corriere della Sera, un des plus diffusés du pays. 

Dans les premières images de ce reportage, on remarque à droite deux femmes assises à une table, l'une avec un pull bleu, l'autre avec un pull jaune. 


Capture d'écran réalisée le 27/01/2021 sur le site du Corriere della Serra

Ces deux femmes sont également visibles dans la vidéo partagée sur Facebook, à 0'14. 




Les deux hommes en parka jaune qui surveillent les terrasses sont également présents dans les deux vidéos et placés aux mêmes endroits. 

Contacté le 26 janvier, le quotidien Corriere della Sera a confirmé à l'AFP que sa vidéo a bien été tournée le 16 janvier 2021 et a précisé que "les restaurants étaient ouverts parce que c'était autorisé, et non en signe de protestation". 

L'AFP a également contacté le restaurant Antonio & Antonio, dont on voit les terrasses à 0'13 dans la vidéo. Le gérant a expliqué que le restaurant est de nouveau ouvert depuis le 11 janvier, date à laquelle la région de Campanie est passée en zone jaune : "À ma connaissance, aucun des restaurants à proximité du nôtre n'a ouvert plus tôt", a indiqué le 26 janvier 2021 Antonio della Notte, directeur du groupe de restauration Antonio & Antonio. 

Le restaurant Regina Margherita, qui apparaît au début de la vidéo que nous vérifions, avait quant à lui publié le 10 janvier un message sur sa page Facebook, à destination des clients : "On vous attend à partir de lundi !". 

La vidéo que nous vérifions a donc été tournée le 16 janvier 2021, alors que les restaurants napolitains avaient rouvert et en pleine journée. Elle ne peut pas avoir été tournée après 18h, puisque le soleil tombe autour de 17h15 en ce moment dans la ville. De plus, la vidéo avait déjà été tweetée avant 18h le 16 janvier. 

Il ne s'agit donc pas ici d'un mouvement de protestation des restaurateurs. 

De plus en plus de citoyens protestent contre les mesures de restriction mises en place par les gouvernements pour tenter d'endiguer l'épidémie de Covid-19. Aux Pays-Bas, plusieurs centaines de personnes ont été arrêtées après trois nuits d'émeutes contre la mise en place d'un couvre-feu. En Belgique, les appels à manifester contre les mesures sanitaires se multiplient sur les réseaux sociaux. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.