Burkina: la liesse populaire sur cette vidéo n’a aucun lien avec le coup d’Etat

Burkina: la liesse populaire sur cette vidéo n’a aucun lien avec le coup d’Etat

publié le vendredi 07 octobre 2022 à 17h57

La vidéo d’une manifestation de liesse populaire partagée sur Facebook est censée montrer des habitants hostiles au lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, président de la transition du Burkina Faso renversé par un jeune capitaine de l'armée le 30 septembre 2022, descendre dans la rue à Ouagadougou pour célébrer le coup d'Etat. En réalité, cette vidéo initialement publiée sur Tik Tok n’a aucun lien avec les évènements qui agitent actuellement le pays sahélien.C’est une vidéo très brève d’à peine 17 secondes qui a été partagée par la page Les Analystes Du Faso avec le texte suivant : "Tampouy à Ouagadougou contre Damiba". La séquence qui enregistre plus de 130.000 vues depuis le 1er octobre, montre une foule de personnes massées le long d’une grande artère éclairée tandis que des motos roulent à vive allure, dans un brouhaha de cris et de klaxons. La vidéo arbore également l’inscription "TAMPOUY", du nom d'un quartier de la capitale Ouagadougou et le drapeau du Burkina Faso.

Capture d’écran Facebook réalisée le 07 octobre 2022Depuis le récent coup de force au Burkina Faso, de très nombreuses vidéos et images relatives à l’évènement ont été publiées sur les réseaux sociaux. Cette vidéo, supposée avoir été filmée dans le quartier de Tampouy, est-elle vraiment en lien avec le coup d’Etat militaire du 30 septembre ? Pour le savoir, nous effectuons une recherche par image inversée grâce à l’outil InVID-WeVerify.

Parmi les résultats suggérés par Google, nous retrouvons un tweet daté du 1er octobre 2022 avec la même vidéo et le texte suivant : "# Burkina Faso # un quartier de Ouagadougou toujours debout pour la cause du capitaine Ibrahim Traoré et ses hommes loyalistes", en référence au nouvel homme fort du pays, un jeune officier de 34 ans. Si les autres suggestions affichées sur les moteurs de recherche Yandex et Google ne sont pas très concluants, les commentaires laissés par certains internautes laissent planer des doutes sur l’authenticité de la vidéo ou plutôt son lien avec le coup d’Etat militaire.

Capture d’écran Facebook réalisée le 07 octobre 2022Une indication sur la séquence va nous permettre de remonter jusqu’à l’origine de la vidéo. Comme on peut le voir en bas à droite de ce fragment généré par InVID-WeVerify, l’identifiant du compte qui a publié la vidéo sur Tik Tok est @chufawzi1 (Aïcha Fawzia Suma229). En se rendant sur son profil, nous remontons le fil de ses publications jusqu'à retrouver la manifestation de liesse populaire qui a été partagée sur Facebook. Ce compte Tik Tok a publié cette vidéo le 30 janvier 2022.

Capture d’écran Tik Tok réalisée le 07 octobre 2022Les commentaires laissés par les utilisateurs du réseau social nous donnent plus d’indication sur les raisons de cette célébration. Des expressions comme "Etalons du Burkina Faso", "victoire du Burkina Faso" ou encore "félicitation aux étalons" nous orientent bien plus naturellement vers une compétition sportive étant donné que le Burkina Faso désigne comme "Etalons" la plupart de ses équipes sportives nationales.

Une recherche par mots-clés via Google Search en utilisant l’expression "victoire du Burkina Faso" nous renvoie au calendrier sportif de l’équipe nationale de football du Burkina Faso. Parmi les confrontations de l'équipe masculine, on remarque une rencontre proche de la date de publication de la vidéo sur Tik Tok. Il s’agit de la victoire du Burkina Faso sur la Tunisie le 29 janvier 2022 lors de la Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun.

Capture d’écran Google réalisée le 07 octobre 2022La vidéo, comme l’ont indiqué certains internautes sur Facebook, n’a aucun lien avec le coup d’Etat du 30 septembre 2022 au Burkina Faso mais montre plutôt la célébration de la qualification du Burkina Faso pour les demi-finales de la CAN 2022.

Le 30 septembre, le Burkina Faso a connu son neuvième coup d'État depuis son indépendance. Le jeune capitaine Ibrahim Traoré a renversé le président de la transition du Burkina Faso, Paul-Henri Sandaogo Damiba, qui avait lui-même délogé du pouvoir Roch Marc Christian Kaboré en janvier 2022.

Les putschistes ont cette fois encore invoqué "la dégradation continue de la situation sécuritaire" dans le pays. "Nous avons décidé de prendre nos responsabilités, animés d'un seul idéal, la restauration de la sécurité et de l'intégrité de notre territoire", ont-ils déclaré dans une intervention télévisée.

Depuis 2015, les attaques régulières de mouvements armés affiliés à Al-Qaïda et au groupe Etat islamique (EI) ont fait des milliers de morts et provoqué le déplacement de quelque deux millions de personnes dans ce pays enclavé d'Afrique de l'Ouest.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.