Attention, il s'agit d'une photographie prise en 2011 et présentée à l'époque dans un autre contexte

Attention, il s'agit d'une photographie prise en 2011 et présentée à l'époque dans un autre contexte

, publié le mercredi 17 juin 2020 à 15h10

Des publications virales sur Facebook partagent une photo saisissante de deux hommes tenant un homme noir, pistolet sur la tempe, et expliquent qu'"aujourd'hui en Libye, des milliers de noirs sont réduits à l'esclavage par les milices islamistes". L'esclavagisme et l'exploitation de migrants venus d'Afrique subsaharienne en Libye a bien été documenté et dénoncé à plusieurs reprises ces dernières années. Toutefois, la photo qui accompagne ces publications date de 2011, et était présentée dans un autre contexte.   


Capture d'écran Facebook prise le 17/06/2020

Malnutrition, enlèvements, travail forcé, torture : plusieurs organisations internationales et articles de presse (1,2,3) ont dénoncé ces dernières années les conditions de détention des migrants en Libye.

Leur sort a été mis en lumière en 2017 par de multiples naufrages d'embarcations précaires en mer Méditerranée et par la diffusion d'un reportage de la chaîne américaine CNN montrant un marché aux esclaves en Libye.

Mais l'image qui est partagée dans ces publications date de 2011, et a été prise par le photographe indépendant Rémi Ochlik. 

Le 22 février 2012, ce photographe français et la reporter de guerre américaine Marie Colvin avaient péri dans le bombardement d'un centre de presse clandestin du quartier rebelle de Baba Amr, à Homs en Syrie. L'opération, imputée au régime de Bachar al-Assad, avait fait trois blessés dont la journaliste indépendante française, travaillant pour le Figaro, Edith Bouvier.

Il avait pris ce cliché quelques mois plus tôt, le 25 septembre 2011. Nos confrères des Décodeurs du Monde avaient déjà consacré en 2017 un article à la diffusion hors contexte de cette photo. 

Comme on peut le voir sur le site du World Press Photo, qui avait récompensé le travail de Rémi Ochlik, le cliché était ainsi légendé : "Des rebelles capturent un homme qu'ils suspectent d'être un mercenaire à Tripoli, le 25 septembre". 


Capture d'écran du site du World Press Photo, prise le 17/06/2020

La Libye est en proie au chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, et le conflit a connu au cours de l'année écoulée une implication croissante de puissances étrangères.

En raison de ce chaos, la Libye est devenue un point de passage important pour les migrants originaires d'Afrique subsaharienne cherchant à rejoindre l'Europe. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.