Attention, cette photo ne montre pas une manifestation contre le président ivoirien à Abidjan en août 2020, mais date de plusieurs années

Attention, cette photo ne montre pas une manifestation contre le président ivoirien à Abidjan en août 2020, mais date de plusieurs années

, publié le jeudi 13 août 2020 à 19h57

Une photo partagée plus de 600 fois en quelques heures sur les réseaux sociaux ivoiriens prétend montrer des manifestations contre un 3e mandat du président  Alassane Ouattara à Yopougon, un quartier populaire d'Abidjan, la capitale économique. Plusieurs rassemblements ont eu lieu jeudi 13 août dans d'autres villes du pays. Des milliers de photos des évènements circulent sur les réseaux sociaux mais celle-ci est fausse, elle remonte à au moins 2015. 

"MARCHE CONTRE UN TROISIÈME MANDAT DU PRÉSIDENT OUATTARA Yopougon Koweït donne le coup d'envoi de la manifestation à Yopougon! Un mot pour eux!" écrit l'auteur de la publication partagée plus de 150 fois sur Facebook. 


Capture d'écran Facebook réalisée le 13 août 2020

La photo a circulé sur plusieurs autres pages Facebook, cumulant ainsi près de 600 partages en huit heures. (1,2,3,4)

L'image ne montre pas les manifestations du 13 août 2020


Une recherche d'images inversée via le moteur de recherche Google permet d'affirmer que cette photo date d'il y a au moins cinq ans.

D'après nos recherches, ce cliché apparaît pour  la première fois sur le web le 14 août 2015, pour illustrer un article publié sur un blog et  intitulé "Yopougon : les habitants lynchent les "microbes" après un soulèvement populaire : Ce qui s'est passé hier".

Les microbes étant le surnom donné aux jeunes défavorisés qui ont sombré dans la délinquance.


Capture d'écran du site lavalmurphy.canalblog.com réalisée le 13 août 2020

L'image a  ensuite été réutilisée régulièrement par des sites ivoiriens pour illustrer divers articles consacrés à Yopougon.


Capture d'écran du site news.sen360.sn réalisée le 13 août 2020


Capture d'écran réalisée le 13 août 2020

Des heurts dans plusieurs villes de Côte d'Ivoire

Cette photo n'a donc pas été prise le 13 août 2020 lors des manifestations contre un troisième mandat du président Alassane Ouattara à Yopougon, où des affrontements entre policiers et manifestants ont paralysé la circulation.

Des heurts ont éclaté aussi dans plusieurs autres villes du pays.

Les 12 et 13 août, au moins quatre personnes sont mortes, dans ces violences liées à la candidature controversée du président Alassane Ouattara à un troisième mandat lors de l'élection présidentielle du 31 octobre.

Un jeune de 18 ans a été tué le 13 août à Bonoua, au sud-est d'Abidjan lors d'altercations entre les manifestants et les forces de l'ordre a annoncé à l'AFP le maire de la ville, Jean-Paul Améthier. 

A Daoukro, fief d'Henri Konan Bédié, ex-chef d'Etat et également candidat à la présidentielle, au moins trois personnes sont décédées le 12 août , lors d'affrontement entre des partisans pro-Bédié et des partisans pro-Ouattara.

Edit du 14/08/2020: ajoute des métadonnées

Vos réactions doivent respecter nos CGU.