Fornite met les grands éditeurs de jeux-vidéo au tapis

Fornite met les grands éditeurs de jeux-vidéo au tapis©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 06 février 2019 à 14h22

Ubisoft (-8,5%), Electronic Arts (-16%), Activision Blizzard (-6%) ou encore Take-Two Interactive (-12%). Les plus grands éditeurs de jeux-vidéo de la planète tanguent en bourse ce mercredi, mis à mal par le 'phénomène' Fortnite. Ce jeu en ligne gratuit développé par Epic Game (que le Chinois Tencent détient à hauteur de 40%) explose tous les records de l'industrie. Au grand dam des acteurs traditionnels.

Dans un environnement concurrentiel qualifié de difficile, l'Américain Electronic Arts a lancé hier soir un avertissement sur ses ventes annuelles alors que son opus "Battlefield V" ne s'est écoulé qu'à 7,3 millions d'unités, soit un million de moins que prévu. L'industrie du jeu vidéo traverse une "période d'intense concurrence et est en pleine mutation", a admis Andrew Wilson, directeur général de la société propriétaire de la franchise FIFA.

Malgré le succès de son dernier opus, Red Dead Redemption II, écoulé à plus de 23 millions d'exemplaires, Take-Two a également déçu le marché en délivrant des objectifs inférieurs au consensus pour son quatrième trimestre fiscal. Le groupe vise des revenus ajustés compris entre 450 et 500 M$ sur les trois mois clos fin mars, bien loin des 609 M$ espérés par le marché.

Si cette saison de résultats s'avère difficile pour les entreprises américaines, certains analystes estiment que le plus dur est peut-être derrière nous. "Nous croyons que les secousses à court terme ont en fait été causées par un environnement concurrentiel particulièrement difficile en cette période des Fêtes par rapport à celui de 2017... Ce n'est pas positif, mais ce qui est réconfortant quand on regarde 2019, c'est que l'on voit ces vents contraires s'atténuer", affirme Jefferies.

En attendant, les comptes d'Ubisoft seront scrutés de près la semaine prochaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.